[Entourage #60] Alice et Moi

Il y a chez Alice et Moi une forme de défiance et fausse candeur qui fascine. Chanteuse pop sans complexe, duelle comme son nom d’artiste, la Parisienne défie l’auditeur, en s’adressant à lui comme un objet du désir. Si elle aime d’ailleurs se faire convoiter à chacune de ses frasques vidéoludiques, du très addictif « Filme-moi » au décomplexé « J’en ai rien à foutre », Alice s’amuse surtout à pimenter son identité 2.0 et sait parfaitement où elle veut aller et éconduire ceux qu’elle entend charmer. Pour indiemusic, elle nous susurre au creux de l’oreille cinq tendres amitiés musicales qui ne pouvaient pas rester plus longtemps secrètes…

Polo & Pan

Je vous confie un secret : on entend ma petite voix sur un morceau de Polo & Pan : « Windmills of Your Mind ! » (à partir d’une minute 42, je fais des petits « Ah »). J’étais encore en plein dans mes études et je ne m’étais pas lancée professionnellement dans la musique, mais j’avais rencontré le Polo de Polo & Pan et c’est arrivé comme ça ! Je les trouve hyper forts, on va peut-être retravailler ensemble d’ailleurs…


Dani Terreur

Dani m’accompagne sur scène à la guitare, je suivais son projet depuis longtemps donc j’ai été trop contente quand il a rejoint mon équipe ! J’ai aussi chanté pour lui sur son album « Les Portes du Paradis » pour une chanson qui parle d’amour qui fait bien mal « Bébé c’est l’enfer » on a fait un super clip ensemble où j’ai du feu au bout des ongles, il vend mon chien et je l’empoisonne en toute tranquillité haha.


Oré

J’ai rencontré Oré pendant les iNOUïS du Printemps de Bourges et j’ai tout de suite accroché – déjà cette fille est trop sympa- et en plus j’avais déjà écouté ses sons et je kiffais, mais j’ai adoré la voir en concert. J’aime bien son côté nonchalant et cool à la fois ! On s’est revues plusieurs fois depuis à des soirées, dernièrement aux Francos de Montréal…


Bagarre

J’ai rencontré toute l’équipe de Bagarre à La Vapeur à Dijon, ils jouaient avec Dani Terreur et on avait pris des bières dans leurs loges – mais en vrai j’en connaissais certains via un bar où je vais tout le temps à Paris : le Bottleshop ! Je croise souvent leur batteur, Mus, là-bas et on en profite pour parler musique. Un soir, j’ai invité plein de gens du Bottle (dont lui) à prendre un dernier verre chez moi et il est venu avec un pote à lui qui s’est révélé être mon voisin. Bref, on a tous dansé comme des fous ce soir-là, c’était trop cool.


Angèle

Elle ne fait pas partie de mon entourage, mais je trouvais l’anecdote sympa : un jour j’ai découvert qu’Angèle avait parlé de ma musique sur Virgin Radio en disant qu’elle aimait bien mes sons et surtout la chanson « Il y a » ! Quand on s’est retrouvées sur le même festival à Cabourg mon Amour, j’ai croisé ses musiciens et je leur ai dit de la remercier pour moi, et finalement on s’est retrouvées en face à face devant son tour bus et on a parlé business et comment on gérait nos projets et c’était hyper intéressant ! Depuis on se suit !


Alice et Moi sera en concert le 28 janvier 2020 à la Cigale.


Retrouvez Alice et Moi sur :
FacebookTwitter

Partager cet article avec un ami