[Live] Les 30 ans de l’Aéronef

Les 18 et 19 octobre derniers, la fameuse salle lilloise, l’Aéronef, invitait une bonne vingtaine d’artistes à assurer 30 heures de concert pour souffler comme il se doit ses 30 bougies. On doit vous avouer qu’on n’y a pas passé 30h… Mais ne soyez pas déçus ! On vous fait part de nos trois coups de cœur : le duo indie pop The YD, le rock coloré des Anglo-coréens WOOZE et les nouveaux punks anglais bien énervés de LIFE. Montez le son tout de suite, voici trois groupes à écouter d’urgence ! 

The YD et sa pop suave pour un peu plus de groove

De « Hard Life » à « Hoping » en passant par « My Everything », le nouveau duo français The YD pose ses valises indie pop sur la scène de l’Aéronef pour explorer au mieux ses deux EP, « Earth Beat » (2018) et « Master Peace » (2019). Savoureuse ambiance pop aux mélodies électroniques sous-jacentes, les mecs ont tout pour faire groover un public à première vue un peu timide, mais réceptif et, enfin, carrément enjoué. Ceci dit, on ne pouvait qu’apprécier de voir coïncider une batterie fraîchement assurée par Dakou, membre du duo afropunk Tshegue, et des claviers infaillibles, maîtrisés par les doigts de Yoshi, ex-musicien de Stromae. Le tout agréablement mixé par une voix suave et sans entrave, The YD a illuminé un bout de notre nuit lilloise.


Décollage immédiat avec le pop/rock galactique de WOOZE

Pas né de la dernière pluie, WOOZE nous avait laissé un délectable arrière-goût de pop sucrée avec son premier EP, « What’s on Your Mind? » (2019). Le tandem anglo-coréen définit lui-même sa musique comme un plaisant mix entre heavy pop et rock galactique, la
caractérisant même de « nouveau Pansori » (genre musical traditionnel venu tout droit de Corée, qui consiste à raconter une histoire sur fond de voix et batterie). Tandis que les voix alternent entre chants graves maîtrisés et puissante tendresse, nous rappelant
savoureusement un certain David Bowie, les mélodies s’imbibent d’un arc-en-ciel de riffs mi-électriques, mi-doux. Sur scène, WOOZE déploie avec une vigueur poignante ses jeunes morceaux, parmi lesquels les excellents tape-oreille « I’ll Have What She’s Having »
et « Cousin Paul from Paddington ». Et comme les musiciens ne font pas les choses à moitié, on note aussi leur esthétique raffinée, entre masques et combinaisons jaune pétant, haut résille noir sur torse imberbe, cheveux bleu électrique s’accordant parfaitement aux Dr Martens violettes ou encore au costard orange. De quoi nous faire accepter naturellement, et avec fierté, une identité multiple et ouverte. Flot coloré de notes amusantes mais pas moins engagées, WOOZE nous a définitivement envoûtés et on refera volontiers un tour de la galaxie à bord de son vaisseau.


Les nouveaux punks anglais de LIFE font trembler l’Aéronef

On les connaît parce qu’ils réhydratent le punk et le post-punk de leur Angleterre natale à grands coups de riffs ultra nerveux. Et ce soir-là, LIFE a fait l’effet d’une bombe. Toujours aussi caractériels, ces nouveaux punks empoignent micro et instruments sans la moindre
hésitation avant de faire trembler les murs de l’Aéronef. Et ce, parce que le live est certainement le meilleur moyen pour LIFE d’exprimer toute cette rage qui grouille dans son ventre. Généreux et dénonciateurs, les garçons et leur ingénieuse bassiste sonnent l’alarme, de « Excites Me » à « Don’t Give Up Yet », extraits de leur nouvel album « A Picture of Good Health » paru le 20 septembre dernier, ou par les incontournables cris du cœur « In Your Hands » et « Popular Music », issus de leur premier album « Popular Music » (2017). Quand le groupe hurle à en déclencher un orage de critiques face à une société (trop) moderne et avilissante, sess vociférations ne résonnent pas dans un vide sans borne, mais heurtent de plein fouet le public surexcité. En fait, LIFE tranche, à la manière d’une lame de rasoir, les maux les plus profonds et trouve un moyen de les panser par la vitalité intensifiée qu’ils dégagent sur scène.


Retrouvez l’Aéronef sur :
Site officielFacebookTwitter

Partager cet article avec un ami