Menu

Bernard Grancher – Monsieur Délicieux

Alors qu’en 2013, le français retrouve son honneur auprès des jeunes popeux, le Rouennais Bernard Grancher livre un premier album hors du temps. « Monsieur Délicieux » est un ovni dans le paysage musical actuel, un disque à ne pas prendre à la légère et sur lequel il faudra savoir s’attarder.

Bernard Grancher - Monsieur Delicieux

Tout nouveau dans l’écurie angevine Ego Twister, le personnage, jonglant entre Carrefour et la musique, nous propose un album aux textes surréalistes à la fois tranchants et fins. En effet, la société dépeinte par Bernard Grancher n’est pas franchement gaie, l’album retrace la folie de l’ennui quotidien et de l’aliénation générale. Autrement, les textes sont très sombres et au final assez fatalistes malgré un humour noir des plus plaisants. Il ne faut pas comprendre par là qu’il dépeint un quotidien fade et inintéressant tel un Bénabar punk, je vous en prie. On se situe vraiment dans un univers particulier et avec un message sincère et établi.

De plus, la musique de Bernard Grancher n’a rien à voir avec la variété française de supermarché, ici, on aime les synthétiseurs dégoulinants, la basse saturée et les boîtes à rythmes lourdes. On pourrait situer ça entre certaines productions de Plastic Bertrand (il faut dire que le timbre de voix est très proche) mélangées à des musiciens fous ayant un peu trop abusé de poppers et de chantilly. Les structures des morceaux n’ont rien à voir avec la chanson classique et servent à merveille les mots de Grancher. La symbiose est véritable entre sa musique et les messages qu’il souhaite nous faire passer.

En fait, on aimera ou on n’aimera pas Bernard Grancher. Personnellement, j’ai adoré. Je ne suis pas rentré immédiatement dans « Monsieur Délicieux », cependant après plusieurs écoutes et surtout après l’acquisition du magnifique vinyle au son si particulier, mon avis n’a pu que changer.
Il faut se donner la peine de prendre son temps sur cet album et essayer d’aller au-delà de son aspect loufoque et original, car en définitive, il vaut bien plus que cela.

« Monsieur Délicieux » de Bernard Grancher sera disponible le 15 février prochain en LP et digital chez nos amis d’Ego Twister Records.

facebook.com/BernardGrancherAndTheGbbg