[EP] What So Not – Gemini

Projet ambitieux destiné à inonder la sphère musicale de future bass, What So Not tire sa révérence comme duo et renaît en solo avec « Gemini EP », la suite de cette épopée dance music à travers le globe.

What So Not - Gemini EP

Lancé en 2011, What So Not était alors composé par Emoh Instead et le célèbre Flume. Le duo enchaîne les dates à travers le monde, produisant çà et là quelques pistes, des remix et deux EP intitulés « 7 Dollar Bill EP » et « The Quack EP », avant d’annoncer via un post Facebook, en février 2015, que le nouvel EP qui sortira sous le nom de What So Not sera le dernier auquel Flume prendra part. Directions artistiques différentes, emplois du temps incompatibles et autres motifs personnels ont eu raison de cette collaboration. Devenu le seul maître à bord de What So Not, Emoh Instead continue la tournée en solo depuis de nombreux mois et propose aujourd’hui « Gemini EP », ultime production avec Flume.

Les deux Australiens travaillaient sur cet EP depuis de nombreux mois. Une sortie qui aura tardé, au point d’épuiser l’enthousiasme qui découla de la publication du single éponyme, dans lequel nous retrouvons la douce voix de George Maple, sur une envoûtante piste de future bass. L’EP contient également des collaborations d’univers différents avec une signature hip-hop incarnée par le jeune et prometteur Tunji Ige, qui se limite malheureusement à une introduction de 59 secondes. Dawn Golden accompagne What So Not sur un intense cocktail grime et bass-music baptisé « Arrows ». La complainte d’une guitare sous la pluie introduit à la beauté exotique et tonitruante de « Death Drive », couvert par le chant suave de KLP. « Oddity » boucle cet EP avec une mélodie explosive, conjuguant à merveille les breaks convulsifs et drops intense de la bass music avec les riffs de synthés du grime.

What So Not - Emoh Instead et Flume

« Gemini EP » propose un adieu en demi-teinte, parvenant à quelques moments de grâce, comme les refrains de « Gemini » et « Arrows », tout en compilant des passages assez faibles. Un sentiment de nostalgie se mêle à la joie de pouvoir enfin écouter ce projet, symbole d’une formation électronique qui se désintégra après avoir planté quelques rêves dans nos esprits, au même titre que des super-groupes trop vite disparus comme Darkside. Il restera le pari d’artistes voulant révéler au monde leur musique et le fantôme d’un projet incontournable pour les adeptes de future bass. Nous garderons un œil attentif sur What So Not, devenu la nouvelle identité de Chris Emerson a.k.a Emoh Instead, tout en suivant les futurs projets de Flume, annonçant déjà un nouvel EP collaboratif avec Chet Faker et un second album solo.

« Gemini EP » de What So Not est disponible depuis le 17 décembre 2015.


Retrouvez What So Not sur :
FacebookTwitterSoundcloudTumblr

Partager cet article avec un ami