[LP] Thee Verduns – Le Catéchisme de la joie, la vie entière

Avec ce premier album de Thee Verduns, il suffit de fermer les yeux et de se laisser conduire le long d’un road trip boueux dans l’imaginaire américain.

Thee Verduns - Le Catechisme de la joie

Il y a d’abord l’objet : ce magnifique vinyle qui devrait rendre fou d’amour les amateurs du genre. Après la belle pochette de l’EP précédent, Thee Verduns tape encore plus fort cette fois avec un élégant artwork noir et blanc, entre marécage poisseux et vaudou inquiétant. Une excellente initiative ! Non contente de contribuer à l’ambiance générale de l’album, elle donne envie d’acheter le disque pour le faire trôner fièrement dans sa collection.

Le contenu est tout aussi original et décalé. En l’occurrence, un blues du bayou, crasseux et gonflé de riffs. Les bayous, certes, mais ceux de Moselle, car c’est un duo lorrain qu’on retrouve aux manettes. Pourtant, la musique, portée par ses banjos, évoque à chaque instant les marécages américains. Ses alligators, ses vieilles cabanes, ses vieux bluesmen défoncés.

Tel un White Stripes du terroir, Thee Verduns fait absolument ce qu’ils veut et s’amuse à balancer des riffs cradingues à tout va sur « L’Elégance », avant de présenter juste après sur « Sur La Plus Haute Branche, La Rumeur Du Pendu » une ambiance sombre portée par une guitare hantée.

Il se passe toujours quelque chose dans cet album, même si cela n’est pas toujours facile à suivre. Le choix de la production peut parfois se révéler assez étonnant. Le parti-pris d’un son brut au mixage minimaliste est de temps en temps frustrant. Surtout à l’écoute de « Les Mers Du Nord », envoûtante ballade western produite beaucoup plus sagement, faisant ainsi mieux ressortir sa beauté vénéneuse.

Pour le reste, ça grésille, les voix font et se défont, dans un joyeux bordel, au milieu d’histoires de rêveries, de fantômes et de braquages. Telle est l’identité de ce groupe attachant, qui se livre sans fard. Fondamentalement humain !

« Le Catéchisme de la joie, la vie entière » de Thee Verduns est disponible depuis le 20 juin 2014 chez Kizmiaz Records.


Retrouvez Thee Verduns sur :
Facebook

Partager cet article avec un ami