Stumbleine – Spiderwebbed

Mon iTunes me dit que c’est la 453e fois que je clique sur Play pour écouter « Cherry Blossom » (bon, c’est vrai que ça commence à faire beaucoup).
Ce morceau est tiré de « Spiderwebbed »,  prochain album de Stumbleine prévu pour le 29 octobre, qui sortira sous Monotreme Records.

Stumbleine excelle dans le chill-out, ce genre de musique auquel beaucoup de jeunes artistes s’essaient et où malheureusement les compositions sont marquées par une absence de recherche et où l’utilisation des mêmes instruments peut faire sombrer la musique jouée dans une monotonie.

C’est là que Spiderwebbed révèle le talent de Stumbleine. L’Anglais maîtrise parfaitement son genre, utilisant à chaque fois le même type de sons et de vocales pour en faire une série de morceaux complètement différent les uns des autres.
Le musicien nous offre un album empreint d’une douceur hors du commun composé de dix morceaux, dont trois collaborations avec Steffaloo, Birds of Passage,  et l’habituel Coma.

Comme vous avez pu le lire plus haut, j’ai une petite préférence pour « Cherry Blossom »,  morceau m’entraînant dans une rêverie sonore assez particulière. Plus familièrement, ce son me fait relativement phaser. Je n’ai pas assez de compétences musicales pour expliquer pourquoi, mais je pense que les voix y sont pour beaucoup.
Et il y a « Kaleidoscope » dont j’ai eu connaissance du titre avant d’écouter le morceau la première fois. De ce fait, je ne peux pas m’empêcher d’y voir des images étranges, comme sorties d’un kaléidoscope, chaque fois que je l’écoute, en faisant un titre acidulé, coloré et fort agréable.

C’est bien simple, en deux mots, Spiderwebbed est à mon goût une parfaite réussite.

Pour plus d’infos :
soundcloud.com/stumbleineuk
monotremerecords.limitedpressing.com/product/categories/2904
youtube.com/user/stumbleineuk
stumbleine.bandcamp.com/
facebook.com/stumbleineuk

Partager cet article avec un ami