Platonick Dive – Therapeutic Portrait

Le groupe instrumental italien Platonick Dive rendait public le premier single (« Youth ») issu de son premier album intitulé Therapeutic Portrait le 16 janvier dernier. Espérons que ce ne soit pas le dernier. Il est temps pour nous de plonger dans les abîmes sombres et lumineux à la fois que nous propose ce magnifique opus.

Platonick Dive - Therapeutic Portrait

Meet me in the Forest est une chanson très épurée, introduisant Therapeutic Portrait en donnant à l’auditeur les clefs d’une forêt enchantée. Un flot de mélodies se jette dans le fleuve musical qu’est l’album de ce trio italien. « It was love at first sight » nous dit Gabriele Centelli dont la voix est dissimulée derrière un effet mystérieusement solennel. Il nous invite à le retrouver dans la forêt. Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part je n’ai pas hésité une seconde à le suivre. La fin de ce titre est rythmée par une avalanche de batteries et un riff de guitare poussé dans ses retranchements, à la manière des gars de Mogwai.

L’album se poursuit avec un titre énigmatique, intitulé Youth. Chanson purement instrumentale, elle exprime une vision étriquée et indéfinie de la jeunesse. Ce titre nous prouve encore une fois que la jeunesse, bien qu’éternelle pour certains, est aussi et surtout une période de remise en question permanente.

Soundproof Cabinet, le troisième titre de l’album nous plonge dans une ambiance plus intimiste. La chanson est soutenue par une inquiétante rythmique et plusieurs lignes instrumentales assez minimalistes. La voix du chanteur est toujours cachée sous plusieurs effets vocaux et un écho prononcé. Bien qu’étant soigné, ce n’est pas le titre qui m’aura marqué le plus.

En revanche, le titre suivant est pour moi l’un des meilleurs. Træ : une douce ballade à base de mélodies au piano et de riffs de guitare électrique. La batterie est également remarquable, mettant bien en valeur les claviers et les guitares. Douce pour le début, mais s’en allant tutoyer le ciel au fur et à mesure de la chanson. Une pause est marquée vers le milieu, pour mieux repartir. La fin de la chanson est fabuleuse et on y retrouve le rock progressif ponctué d’un « HEY ! » bien placé.

Wall Gazing est également un titre bien ficelé et, qui plus est, en téléchargement gratuit.

L’album enchaîne sur la chanson intitulée Lovely Violated Innocence. Un bijou. Très mélodieuse, on y retrouve les batteries à la Mogwai, laissant le champ libre aux variations instrumentales des musiciens. Une innocence violée, mais d’une belle manière.

Platonick Dive

The Time To Turn Off Your Mind est une chanson est deux parties : la première est assez sombre et très expérimentale. Quant à la deuxième, elle est plus posée et laisse place à des roulements de tambours incessants ornés de riffs géniaux.

Enfin, Outro // Moscova Jazzcore est le titre qui clôt Therapeutic Portrait. Des percussions endiablées à la Aphex Twin, quelques nappes de synthétiseur et une mélodie se dégageant plutôt bien. Très bon titre.

Entre musique expérimentale et post-rock progressif, ce trio italien avant-gardiste nous aura montré qu’il est encore possible de jouer ce qui nous plaît tout en touchant le public. Encore faut-il savoir le faire, sans peur et sans regret. L’album Therapeutic Portrait allie à merveille chants et mélodies bien trouvées, rythmiques tranchantes et riffs percutants.

Platonick Dive

Therapeutic Portrait de Platonick Dive est disponible chez Black Candy Records depuis le 16 janvier dernier.

platonickdive.com
soundcloud.com/platonickdive

Partager cet article avec un ami