[Clip] Oi Boys – Sur la place

Qu’est-ce qui fait que Metz sait produire des groupes à la musique viscérale et à l’énergie punk ? Le souvenir des hauts fourneaux, de ses fantômes, et de l’idée d’une certaine grandeur déchue qui va avec ? Cet arrière-goût de ferraille se ressentait dans la musique des grands frères de Grand Blanc, et leur post-punk électronique qui transpirait l’industrie et les raves glauques au début de leur carrière, avant de sophistiquer le propos.

On ressent cette même urgence chez les keupons de Oi Boys. Ici la musique prend une forme de cold wave qui reprend tous les éléments qu’on est en droit d’attendre du style : batterie martiale, synthé étouffant, chant revanchard.
Le premier album éponyme du groupe est sorti en septembre, et le premier single « Sur la place » en est le plus bel étendard. Il s’agit autant d’une chanson que du manifeste d’un groupe là pour en découdre avec ses propres désillusions. Chaque phrase résonne comme un slogan et un coup de poing dans la gueule, par un chanteur qui n’hésite pas à parler de dégueulis puis de fragilité en deux phrases avec une sincérité touchante.

La batterie est davantage un battement de cœur en surchauffe, les arrangements sont poisseux. Cette production sombre et agressive montre que les Oi Boys ne sont pas là pour faire des concessions. Le morceau est une vraie réussite, de ces chansons obsédantes qui collent au cerveau comme un chewing-gum sous les Rangers. Les Lorrains ont également enregistré un album, leur premier, semblant sortir tout droit d’un squat de fin du monde, et proposant toujours un punk sombre obsédé par les structures synthétiques. On ne peut ainsi que leur souhaiter la même trajectoire que Grand Blanc, et cette faculté que les Messins ont réussi à développer, à savoir composer des œuvres qui comptent. On ne manquera pas de garder un œil attentif sur le parcours des Boys.

« Oi Boys » de Oi Boys est disponible depuis le 18 septembre 2021 chez Les Disques de la Face Cachée, Dans le vide, Maloka, Hidden Bay, Kanal Hysterik et Amour entre chien et loup.


Retrouvez Oi Boys sur :
Bandcamp

Partager cet article avec un ami