[EP] NORD – L’amour s’en va

Si à l’ouest, rien de nouveau, au Nord, c’est l’effervescence ! Repéré par Les Inrocks Lab et France Inter, de passage par le festival Off Kultur de Nancy et le Chantier des Francos l’an passé et finaliste des iNOUïS du Printemps de Bourges qui se dérouleront dans quelques semaines, NORD commence à se frayer un chemin à travers le féroce monde de la musique.

NORD - Lamour sen va

Projet solo du Normand Xavier Feugray, NORD prend son envol avec « L’amour s’en va », un second EP qui compile les incontournables du premier, les complétant de trois nouvelles pistes, pour un total de six singles fondus dans ce moule électro-pop façon chanson française peinte en clair-obscur, qu’il affectionne tout particulièrement.

Il y a presque dix ans, la jeunesse française s’entichait de la langue de Shakespeare pour chanter, comme l’illustrent The Dø, Revolver et bien d’autres. Rien de mal à cela, mais convenons ensemble qu’un peu de changement dans cette mixture, au final très uniforme, n’aurait pas fait de mal. Les productions indépendantes françaises éclipsèrent totalement le verbe de Molière, alors que nous branchions nos casques sur de l’anglais bien trempé. Depuis l’arrivée fracassante de Frànçois & The Atlas Mountains, French Cowboy, La Femme ou, plus récemment, Grand Blanc, Bagarre, Feu! Chatterton et Flavien Berger, la chanson française alternative a repris des couleurs.

L’étiquette « en français dans le texte » n’est plus une gageure, surtout avec la plume minimaliste, charmeuse et mélancolique de NORD. Même s’il ne se refuse pas une petite ballade électro-folk dans laquelle les deux langues se mêlent sans se déchirer, comme le prouve l’écoute du titre « Drunk », les indéniables morceaux de haute tenue épousent le français. Pourquoi ne pas se laisser porter par l’électro-rock minimaliste infiltré de spleen qui se cache derrière « Mémorable » ? Une sensation de naturel et de profondeur émane des bribes légères de « Il ne m’est arrivé », alors que nous frappe en plein cœur « L’amour s’en va », avec ses rythmes sensuels ponctués d’un chœur ravageur et ce chant virevoltant dans l’air froid de la ville.

Tout au long de ce projet, NORD parvient à rester musicalement et textuellement très convaincant. Avec envie, il nous raconte simplement la vie, en digne poète maudit qu’il est, l’amour, la joie, l’ivresse et la nuit, sous fond d’électro-pop couplée à quelques arrangements rock. Après avoir écumé les scènes locales de la chanson française et du rock alternatif, le jeune homme semble avoir enfin les moyens techniques et artistiques nécessaires à la réalisation de sa musique. Encore inconnu au bataillon et malgré quelques fragilités, NORD est un fin charmeur avec son univers haletant et nocturne, qui nous fera dire encore une fois que la musique, la seule et l’unique, se trouve aujourd’hui en marge, simplement parce qu’elle refuse de ressembler au reste. Chapeau l’artiste !

NORD

« L’amour s’en va » de NORD, sortie le 8 avril 2016 chez Low Wood.


Retrouvez NORD sur :
FacebookTwitter

Partager cet article avec un ami