Kill The Young, l’interview !

Il y a quelques semaines je retrouvais le groupe Kill The Young en exclusivité lors de leur concert à la Maroquinerie. 4 ans, c’est le temps qu’il aura fallu à Tom, Dylan & Olly pour écrire un successeur à « Proud Sponsors Of Boredom » et la tache était dure. Lors de l’interview, on sentait dans leurs regards un mélange d’anxiété et d’excitation. J’ai découvert un groupe à l’écoute qui n’a rien perdu de sa gentillesse et de son humilité.

Quelques blagues échangées, quelques bières pour se détendre en leur compagnie et voilà le résultat :

  • Bonjour Kill The Young, merci de me recevoir !

Je t’en prie merci à toi d’être là !

  • Ca fait très longtemps que vous n’êtes pas venus en France et maintenant vous jouez un peu partout.

Olly : C’est vraiment un plaisir de revenir sur la route pour jouer nos nouvelles chansons, surtout en France pour manger de la bonne nourriture.

Tom : Et dormir avec des filles françaises plutôt qu’anglaises. Elles sont plus exotiques pour nous ! (rires)

  • Votre nouvel album sort bientôt, comment vous sentez vous à quelques jours de la sortie ?

Dylan : Oui c’est exact ! Le 26 avril.

Tom : On est vraiment excité que les gens l’écoutent. Et puis notre dernier album est sorti il y a bientôt quatre ans ! Alors on est vraiment impatient de voir comment les gens vont réagir.

Dylan : Et puis nous sommes vraiment contents du son qu’il a.

  • Sur votre premier album il y a un son très british. Pour le deuxième, le son est devenu plus dansant, plus agressif. Quel est le son du prochain album ?

Dylan : Le son est plus délicat. On a grandi pendant ces quatre ans. Les chansons sont plus matures, plus calmes parfois.

Tom : On a eu le temps d’utiliser des instruments avec lesquels nous n’avions jamais joué comme une banjo, des violons, une mandoline.

  • Vous êtes trois frères, est-ce que ça change quelque chose dans la composition ?

Tom : Oui malheureusement ! (rires)

Olly : Oui un peu. On ne sait pas vraiment car on n’a jamais joué avec d’autres personnes. On a commencé directement ensemble donc on ne sait pas ce que c’est que de composer avec d’autres. Mais je pense que le fait d’être frères nous permet de mieux nous comprendre , il y a une certaine alchimie qui se fait au sein du groupe.

  • Vous êtes énormément appréciés par le public français, est ce que vous ressentez ça ? C’est un gros honneur pour vous car nous sommes très difficiles niveau musique.

Tom : Oui carrément ! Des fois on voit des grands groupes anglais faire des toutes petites salles en France alors que chez nous ils font des festivals énormes ! On est vraiment reconnaissant d’avoir un public français si fidèle qui nous suit.

  • Ce soir, je suppose que vous allez jouer plusieurs nouvelles chansons, avez vous peur de l’avis du public ?

Olly : Oui, on joue 8 nouvelles chansons et 6 anciennes

Tom : Non du tout ! On s’en fiche ! (rires)

Olly : Non, réellement, on a peur évidemment, mais on a fait tout ce qu’on a pu pour sortir l’album qu’on voulait donc s’il nous plait, il devrait plaire au public !

  • Vous êtes en concert ce soir à Paris, que pensez-vous de cette ville ?

Tom : J’aime cette ville. Les bâtiments sont vraiment beaux, des fois, je les déteste, mais en général ils sont vraiment magnifiques ! Et maintenant que je vis à Paris, j’ai l’impression de toujours découvrir de nouvelles choses.

  • Tom, tu connais donc des mots en français ?

Tom : Oui ! « Voulez vous coucher avec moi ? » (rires) Non réellement je suis vraiment nul, je ne connais aucun mot.

Merci aux Kill The Young pour ce moment passé avec eux.

Partager cet article avec un ami