[LP] Flavien Berger – Contrebande 01. Le disque de Noël

Après le réjouissant Léviathan, rien ne semble pouvoir endiguer la démarche expérimentale de Flavien Berger, qui a retourné les codes de la sphère électro-pop française et continue sa percée dans l’inconnu avec « Contrebande ».

Flavier Berger - Contrebande 01

Auteur, compositeur, interprète de folie qui n’a pas peur d’offrir à ces contemporains quelques leçons sur l’électro-pop, en incarnant un virage psychédélique qui rafraîchit ce paysage musical trop souvent convenu, voilà que Flavien Berger offre en téléchargement un album pour Noël, sur la page Bandcamp de Pan European Recording, label sur lequel il est produit.

Considéré comme une sorte de Sébastien Tellier 2.0, l’artiste impressionnait déjà quelques mois avant la sortie de son album avec deux EP, « Glitter Gaze » et surtout l’imparable « Mars Balnéaire ». Il invitera ensuite à un voyage improvisé baptisé « Léviathan », son premier long format, traversant de vertigineuses montées électroniques qui mènent à un dédale de textures en mouvement. Dans les Inrocks, il évoque justement son intérêt à questionner le format de l’œuvre artistique et de s’ouvrir à d’autres perspectives : « Ce qui m’inspire – que ce soit dans la musique, le cinéma ou la littérature -, c’est quand l’auteur questionne le format, quand il ne prend pas pour acquises les modalités de création ». Il ne semble pas démordre de cet impératif, avec ce refus de financiariser toute la musique qu’il produit, allant à l’encontre de la logique industrielle qui habite la culture. « Contrebande 01. Le disque de Noël » est en libre téléchargement pour notre plus grand bonheur et ne semble être que le début d’un projet gratuit, ne cherchant qu’à diffuser les bonnes vibrations qui peuvent se dégager de sa musique.

Chaque morceau est une fulgurance qui possède une identité, un rythme et des sonorités qui lui sont propres. À chaque piste se dévoile un univers à l’envers du réel, à la manière de la ballade psychédélique que nous compte l’artiste à travers les neuf minutes de « Bagarre molle ». Les rythmes mystiques de « 7777777 » enlacent l’esprit dans une spirale électrique avant de relâcher leur étreinte sur quelques vagues électroniques contemplatives, héritées de l’ambient. On navigue dans un univers polymorphe qui s’acoquine avec d’autres styles, comme en témoigne « Le Bizz du Bluesman » où le chant de l’artiste se fait lancinant, tirant vers le blues alors que des sonorités 8-bits viennent habiter la mélodie. À l’aune de sa conclusion, on repart dans la pop cosmique de Léviathan, grâce à la longue épopée de « Liquide » qui traverse un véritable océan pop expérimental.

Il persiste dans la démarche de Flavien Berger une malice, un certain humour qui irrigue son écriture, évitant à l’artiste de sombrer dans les affres de l’album-concept pompeux, se prenant tellement au sérieux qu’il en oublie l’essentiel : parvenir à communiquer des émotions. Le rire survient à l’écoute de la narration hallucinée de « Pizza Yolo », l’allégresse habite les rythmes de « 7777777 » alors que la béatitude enveloppe notre esprit lorsque circulent dans l’espace les notes enivrantes de « Pgrm 85 ».

Flavien Berger n’a pas fini d’écorcher la triste monotonie de l’industrie musicale, en déployant ses textes surréalistes et ses claviers vibrants. Se définissant lui-même comme un homme-machine, dont les ordinateurs ne sont qu’un prolongement de son être, l’artiste entreprend sans le vouloir avec d’autres, de rénover la musique française, utilisant avec brio les moyens de son temps pour dessiner l’avenir. Nous voilà ainsi replongés, avec cet enfant de la PlayStation et de GarageBand, dans la plus pure pensée kraftwerkienne. Les spasmes électroniques de Contrebande font de ce virtuose, non plus un simple feu de paille comme le pense certains critiques, mais bien le futur de l’électro-pop.

Flavier Berger

« Contrebande 01. Le disque de Noël » de Flavien Berger est disponible depuis le 17 décembre 2015 chez Pan European Recording.


Retrouvez Flavien Berger sur :
FacebookSoundcloud

Partager cet article avec un ami