[EP] Essaie Pas – Nuit de Noce

En ce moment, il pleut, il fait froid et il y a beaucoup d’eau dans nos champs.
Quand j’avais découvert le groupe, je ne m’étais pas véritablement attardé dessus, parce que ça m’avait plu, mais sans plus. Alors vu qu’en ce moment tout est triste, je me réécoute ce groupe au nom cool Essaie Pas, il s’agit d’un duo venant de Montréal et qui a sorti un album six titres au doux nom de « Nuit de Noce » sur le label Teenage Menopause (Jessica 93, Scorpion Violente, Le Prince Harry...) en novembre dernier.

Essaie Pas - Nuit de Noce

Pourquoi maintenant alors ? Parce qu’à la réécoute, ça bute pas mal quand même. Et qu’appeler son album « Nuit de Noce » mérite toute reconnaissance. Sûrement aussi parce que le duo est fou. Et parce qu’en tombant sur un de leurs statuts Facebook, ça m’a donné envie d’écrire sur eux :

Essaie pas est la rumeur des fronts en fièvre.
Essaie pas est une chronique des profondeurs.
Essaie pas is our running blood
Essaie pas is our mixed saliva
Essaie pas est un prisme au monde sensuel.
Essaie pas a un sommeil agité.
Essaie pas n’est jamais satisfait.
Essaie pas est une fêlure et une révélation.
Essaie pas élève des carcajous dans une garderie.
Essaie pas et le fruit des solitudes.
Essaie pas et l’amour du lointain.
Essaie pas de trouver la chaleur dans la nuit
Essaie pas l’ivresse.
Essaie pas d’être Téméraire.
Essaie pas d’être nu.
Essaie pas d’être.
Essaie pas & The Acid-Melted Egos.
Essaie pas est une épitaphe.
Essaie pas is just another band.
Essaie pas.

Un énorme nuage grisâtre plane alors dans le ciel et je me relance l’album en inspectant les jolis cafards qui squattent mon appartement depuis quelque temps maintenant… « Carcajou » commence, des synthés qui résonnent dans tous les recoins, un son cradingue et une voix qui résonne dans la tête, une boîte à rythmes froide à souhait et c’est à ce moment-là que tout se joue… Le morceau me plonge dans le noir, la cold-wave est là et elle va durer 34 minutes, 34 minutes de froideur, pour une nuit de noces, c’est court, mais suffisant.
J’imagine déjà les mariés se pavanant dans ses draps de soies au rythme des tribulations du duo en espérant revenir de cette idylle sexuelle encore plus triste.

Le groupe fait partie de cette nouvelle génération DIY qui joue avec les codes d’antan et remet la synth-pop (wave ?) au goût du jour en jouant avec les nerfs de son auditeur. La preuve avec le deuxième morceau « Anne cherchait l’amour » qui n’est autre qu’une reprise d’Elli et Jacno. Et là, le dilemme se joue, rentrer dans le chiant. Car le reste est assez chiant et mou du slip, le groupe reste là sans vraiment donner plus et ennuie. Il y a ce côté amer en bouche, d’inachevé, mais d’extrêmement prometteur.

La Nuit de Noce suit son court et n’est pas non plus déplaisante, on regrette le manque de prise de risque sur la fin, même si on se console avec l’intensité et la douceur du morceau 514 376-9230. Bip…

Essaie Pas

« Nuit de Noce » de Essaie Pas est disponible depuis le 16 novembre 2013 chez Teenage Menopause.


Retrouvez Essaie Pas sur :
FacebookBandcampSoundcloud

Partager cet article avec un ami