[LP] Archive – With Us Until You’re Dead

Archive, plus besoin de les présenter : 18 années de carrière et 9 albums à leur actif, le groupe britannique est un monument. De ce fait, ils sont attendus au tournant à chacune de leurs sorties.
« With Us Until You’re Dead » ne déroge pas à la règle, mais se montre-t-il à la hauteur pour autant ? Distribution des bons points par votre humble chroniqueuse.

Wiped Out : Morceau d’introduction d’album parfait. Pollard Berrier, chanteur américain, entame cet opus quasiment a capella nous délectant d’une voix écorchée vive et suintante d’émotion. Les beats électros viennent alourdir la fin du titre et annoncent l’orientation privilégiée par le collectif londonien. 10/10

Interlace : Entrée en matière purement électro trip-hop. Ça envoie du bois sur les refrains, mais je soupçonne l’élève Archive d’avoir regardé sur la copie de son voisin Massive Attack. 9/10

Stick Me In My Heart : Séduisante balade aux relents 80’s agrémentée de sa sauce électro 2012. Excellente pour se bécoter sur les bancs de la cour de récré. 8/10

Conflict : Sauvage, lourd et puissant, ce titre réunit toutes les faveurs pour être désigné premier de la classe. Imaginez LCD Soundsystem featuring Richard Wagner sur une plage de Rio et vous aurez peut-être un bref aperçu de ce que dégage ce morceau. 11/10

Violently : Fuck, Fuck, Fuck, ça ne vous rappelle donc rien ?! Single aux allures commerciales, une Beyoncé bon marché peine à recycler le ‘Fuck’ d’Again. C’est le cancre au fond de la classe près du radiateur. 5/10

Calm Now : Comme son nom l’indique, la piste la plus zen de l’opus. Un cocon d’apaisement qui s’écoute les yeux fermés et allongé où bon vous semble. 8/10

Silent : Sorte de tango porté par une électro indus’. Ce titre dans son ensemble ne m’emballe pas plus que cela. Mention sous-passable ! 4/10

Twisting : Ça débute avec des sonorités soul et ça vire vers de l’électro rock épique beaucoup plus enthousiasmant que le précédent morceau. Archive sort le taille-crayon et reprend bonne mine. 7/10

Things going down : Échappe à la sévérité de ma notation de par son rôle de prélude à Hatchet. S’en tire bien pour cette fois-ci…

Hatchet : En 2002, The Cranberries sortait un opus intitulé « Bury The Hatchet », ce n’était pas leur meilleur album. Et là, on a qu’une envie c’est qu’Hatchet se fasse enterrer, car Archive produit là ce qu’il sait faire de pire. Sans conteste, le bonnet d’âne de la promo ! 3/10

Damage : Titre totalement trippé et rythmé qui fait du bien à entendre. Surprenant dans sa conception, il a le mérite de raviver l’intérêt de l’auditeur après un léger passage à vide. 9/10

Rise : Ici, tout n’est que calme et volupté. Rise clôt « With You Until You’re Dead » tout en douceur et sur une intention plus optimiste que ne le laissait présager le titre du LP.  8/10

Conclusion : 7.5/10

Archive nous propose un neuvième album varié et inégal avec des titres franchement réussis dans la première partie de l’opus et malheureusement une deuxième partie plus chaotique en terme de qualité et d’inventivité.
Les inconditionnels du groupe risquent de ne pas toujours y trouver leur compte.
En revanche, il devrait être plus accessible pour les néophytes.
À noter la belle collaboration avec Pollard Berrier.

archiveofficial.com

Partager cet article avec un ami