[EP] Agar Agar – Cardan

Après la sortie en avril dernier de son premier morceau, le duo parisien Agar Agar dévoile ces jours-ci son premier EP « Cardan » chez les incontournables et pourfendeurs de la fête libre, Cracki Records. « Prettiest Virgin » ; petit tube chaleureux et aérien, quelque peu mystérieux avait attiré notre attention et suscité une attente très forte sur ce groupe encore inconnu il y a quelques mois, mais désormais en pleine ascension.

Agar Agar - Cardan

Effectivement, l’histoire aurait débuté lors d’un pot de départ de la bibliothécaire de l’école des Beaux-Arts de Cergy, où étudient Clara et Armand. Tout serait parti d’une improvisation. L’anecdote ressemble presque déjà à celles qu’aiment raconter les groupes devenus légendes, ou les vieux loups de la presse musicale. La suite est plus traditionnelle : des démos sur Soundcloud, des apparitions live remarquées et une victoire au concours des inRocKsLab cette année.

À l’heure où nos si chers principes, repères et valeurs d’humanité sont quotidiennement maltraités, moqués et ridiculisés, il n’est peut-être pas si étonnant de voir un groupe comme Agar Agar apparaître dans le paysage musical français. Les deux camarades nous proposent une musique sombre et moite, presque romantique, où la voix suave et profonde de Clara semble flotter au-dessus de toute réalité. Voilà qui ne serait pas rappeler d’ailleurs la mélancolie des ténébreux Chromatics ou celles des envoûtants Austra.

Les influences d’Armand et Clara, électroniques pour lui, rock et garage pour elle, s’entremêlent dans des morceaux à mi-chemin entre la pop et la techno. Ce chemin, quel qu’il soit, dissimule d’ailleurs un univers bien plus vaste. Les tempos lents des boîtes à rythmes sont subtilement associés aux sonorités disco-acid des synthés (« Aquarium », « I’m That Guy », et « Prettiest Virgin »). L’ensemble tend ainsi vers une synth-pop élégante, que n’auraient pas renié The Do sur son dernier album. Les plus soutenus, avec leurs beats appuyés et leurs intentions plus directes comme « Symbiose » et « Ciudado » nous emmènent sur le terrain de l’electro vicieuse des Américains d’Adult, mais sans vriller dans les poncifs de l’electroclash.

Agar Agar

Le résultat est donc à la hauteur des espérances placées dans le joli et frais « Prettiest Virgin ». La musique d’Agar Agar est à la fois entêtante, désinvolte, distinguée, presque irréelle mais surtout d’une éloquente modernité.

« Cardan » de Agar Agar est disponible depuis le 28 septembre 2016 chez Cracki Records.


Retrouvez Agar Agar sur :
FacebookBandcampSoundcloudLabel

Partager cet article avec un ami