Menu

[LP] Susanne Sundfør – Music For People In Trouble

La musique de Susanne Sundfør se jauge sur un segment imaginaire et surréaliste, une ligne limitée par deux points, un espace où le temps se perd pour mieux nous surprendre. Un segment où les enchanteresses Julianna Barwick et Weyes Blood raffinent ses deux extrémités. « Music For People In Trouble » fait partie de ces opus qui s’expérimentent, qui déclenchent une série de soubresauts mentaux dignes du travail des plus grands rêveurs, des plus grands alchimistes de ce monde. L’album est noble, ancestral et froid comme le marbre. La beauté, la beauté, la beauté. Le dire trois fois vaut mieux qu’une.

De ses yeux stupéfiés, rendus sur l’immensité de l’univers, la statue de la pochette pourrait signaler le sacre d’une naissance, la tombée d’une merveille ou, mieux encore, un don du ciel. Ce n’est pas pour rien si l’on s’égosille l’esprit à la recherche de mots convaincants, de qualificatifs adéquats, qui vaudraient à définir la beauté de « Music For People In Trouble ». Il nous suffira de la vivre en écoutant l’hypnotique et saisissante simplicité de Susanne Sundfør, incroyable remède au tumulte ambiant que nos jours connaissent. Rien ne peut être dit. Cet album se suffit à lui-même. Pour cause, sa quasi-absence de références nous trouble. Seule, l’inspiration profonde de Sundfør peut aiguiller notre position de piètre entendeur, chanceux et béat devant tant d’envergure et de génie. Complètement subjugués par la délicatesse et la pureté de l’album, nous nous soumettons au sacre de l’artiste, à la communion de son monde qu’elle crée et qu’elle semble en même temps ignorer, sans prendre conscience de son immensité. Là est tout le charme de l’album, de l’allégeance à son art.

« Nous vivons dans un temps de grands changements. Tout se déplace si rapidement, parfois violemment, parfois de façon effrayante. Je pense que beaucoup éprouvent de l’anxiété, de nos jours. Je voulais retranscrire et aborder ces émotions sur l’album », déclare Sundfør. Et, mêmes si les dix ballades de ce doux brûlot sont toutes absolument fabuleuses et poignantes, trois d’entre elles se détachent et rendent notre cœur aussi mou et absorbant qu’une éponge : « Bedtime Stories » et « Undercover », qui se suivent et se complètent dans les draps du soir, ainsi, et plus que tout, « Good Luck Bad Luck », qui transcende l’album par ses paroles, sa sérénité et sa composition à en faire pâlir plus d’un, surtout dans son final magistralement élégant.

Hors du temps et des tendances du moment, disque qu’on pourrait aussi assimiler au passé comme au futur, « Music For People In Trouble » a la force d’une œuvre intemporelle. Mais, présentement, nous nous délectons des variations de la voix sans âge de Sundfør, qui virevolte dans les troubles d’un peuple éreinté et fatigué. Autrement dit, l’album semble absorber nos malaises pour les relâcher un peu plus atténués. Un peu plus tannés, lisses, sans forme, informes, malléables. Un filtre, une catharsis, un chef-d’œuvre, un vrai.

« Music For People In Trouble » de Susanne Sundfør est disponible depuis le 25 août 2017 chez Bella Union / Sonnet Sound / [PIAS].

Retrouvez Susanne Sundfør sur :
Site officielFacebookTwitter