[LP] Vincha – Qui dit mieux ?

Trois ans après « Si si la famille », Vincha, pratiquant aguerri de la chanson rappée, revient avec « Qui dit mieux ? », un second album enfin prêt à nous confier ses racines familiales. Disque bilan de ses trente ans de vie, le banlieusard tranquille dévoile un album drôle et touchant, qui partage autant ses tranches de vie quotidiennes, famille et potes compris, que ses ambitions un peu lunaires.

Vincha - Qui dit mieux

« Je veux plus rêver ma vie, je veux vivre mes rêves » chante Vincent sur « 30 ans », titre et tube d’ouverture jouant les diagnostics d’une vie de trentenaire en couple avec enfants. Une sorte de comédie dramatique en chanson, où la légèreté des rythmiques adoucit un constat social à l’ère de la maturité. C’est ce qui ressort souvent de « Qui dit mieux ? », partagé entre le sourire et l’émotion, quand il parle d’amour et de la peur de l’engagement (« Il viendra »), de sa mère (le magnifique portrait qu’il en fait sur « Lapis Lazuli ») ou de la flemme (« Des étincelles »).

Accordant une place de choix aux collaborations avec la jeune scène française sur la moitié des pistes (ou presque), Vincha prend soin de ses invités comme il soigne ses mises en scène. On y découvrira la fraîcheur de l’éponyme « Qui dit mieux ? » en bonne compagnie du collectif parisien Phases Cachées et du MC Rennais Darjeeling Speech (« J’ai la crédibilité d’un altermondialiste en Nike »), le charmant hédonisme de « Le temps d’une nuit » avec Alma, la révolution désenchantée de « Rêveur » en duo avec la douce Cléa Vincent (« j’ai voulu donner de la sève et du sens aux sentiments »), l’amour et ses remous sur « 1,2,3 » avec la charmante Australienne Emilie Gassin et l’échange de style sur « Le souague » avec le fantaisiste Hippocampe Fou.

Ce qui frappe dans « Qui dit mieux ? », c’est le sens magnifique de la prose intelligente et intelligible de Vincha ; celle qui raconte et surtout nous embarque dans ses affaires personnelles auxquels chacun peut raccrocher un peu de son existence. Admirablement rythmé, parfois barré (le gentiment rentre-dedans « Testostérone »), ce second album pourrait bien faire de l’ombre à la concurrence. Les mots sont lâchés : Vincha signe à trente ans l’un des plus brillants métissages du rap et de la chanson de 2016.

crédit : Franck Loriou
crédit : Franck Loriou

« Qui dit mieux ? » de Vincha, sortie le 23 septembre 2016 chez Zamora Label.


Retrouvez Vincha sur :
FacebookTwitterBandcamp