[LP] Sufjan Stevens – Carrie & Lowell

On aurait pu se contenter des remarquables « Illinois » ou « Seven Swanz » pour saluer à l’unanimité le talent de Sufjan Stevens. L’artiste a pourtant décidé de repousser les limites de l’excellence, prouvant que cela est possible, avec son nouvel album intitulé « Carrie & Lowell », diffusant les souvenirs de sa mère récemment décédée et de son beau-père.

Sufjan Stevens - Carrie and Lowell

C’est avec un plaisir incommensurable que l’on retrouve cette voix, douce et apaisante, soulageant nos maux les plus œcuméniques par d’autres mots, les retranscrivant comme quelque chose d’unique, tout en pudeur.
Le résultat est là : définitivement humain, cet album reflète la thérapie par la musique de chaque côté du disque, pour l’auteur comme pour celui qui l’écoute.
L’ambiance réconfortante et pure du disque fait honneur aux passages intimes de la vie de ce génie de l’Amérique, qui a décidé de les partager aujourd’hui à travers onze pistes.

« Carrie & Lowell » dévoile la construction d’un être au fil des souffrances les plus terrifiantes : « It was nine when you died my Firefly » (Fourth of July). Et ces réminiscences douloureuses qui pourraient être les souvenirs de tout à chacun y ont été sublimées, les rendant presque plus légers et supportables.

Le natif de Detroit ne veut cependant pas s’en défaire et le rappelle dans la chanson « Eugene » (« No I never forget I just wanna be near you ») ou encore dans « The Only Thing » (« Everything I feel returns to you »). De longs passages instrumentaux s’échappent à la fin de chaque morceau, comme pour méditer un instant sur la prose qui les accompagne. Nous interrogeant sur l’essentiel au plus profond de nos abysses, prodigieux sera sans doute le meilleur qualificatif pour cet album.

Aux âmes les plus sensibles d’entre nous, Sufjan Stevens ne cherche pas à s’inscrire dans la lignée des disques sinistres. Même endeuillé, c’est un hymne à la vie sous toutes ses formes, d’un homme aujourd’hui guéri, nous berçant d’une mélancolie douce, non pas pesante mais qui se laisse apprécier.

crédit : Emmanuel Afolabi
crédit : Emmanuel Afolabi

« Carrie & Lowell » de Sufjan Stevens est disponible depuis le 31 mars 2015 chez Asthmatic Kitty Records.


Retrouvez Sufjan Stevens sur :
Site officielBandcamp

Partager cet article avec un ami