[LP] Savages – Adore Life

Jehnny Beth et ses équipières londoniennes font leur come-back à travers un opus direct et authentique qui revient à l’essence même du post-punk. Une œuvre anthologique.

Savages - Adore Life

Après un premier album très prometteur et un concert à la Route du Rock qui nous avait réellement chamboulés, nous attentions une grosse claque de ce second album de Savages. Effectivement, à l’écoute de ces dix titres, on en prend plein la gueule. Une leçon musicale certes, mais aussi de démarche artistique à travers des messages universels véhiculés par la voix haletante de la Poitevine Camille Berthomier, aka Jehnny Beth.

La teneur de « Adore Life » est sans chichis, électrique, intense et nécessairement nerveuse. Le morceau « The Answer », déjà sorti il y a quelques semaines ouvre le bal et nous fait rentrer immédiatement dans le vif du sujet. Le riff de guitare électrique est répétitif et il est impossible de ne pas hocher la tête comme un(e) décérébré(e). Jehnny Beth, sans accent français, théâtralise sans emphase son interprétation de façon à ce que n’importe quel néophyte en anglais puisse comprendre, ou du moins ressentir, le sens des textes. « The Answer » est un hymne post punk et noise dont les mots « Love Is The Answer » resteront certainement cultes.

On se dandine sur les beats pop d’ « Evil » et l’ironique « Sad Person » et on se fascine pour ce morceau si particulier qu’est « Adore », éponyme à l’album. Le questionnement existentiel « Is It Human To Adore Life ? » fait office de credo vital, sur un fond calme et un refrain rock presque classique. La voix de la chanteuse est toujours gratifiée d’un léger écho, presque caverneux, qui n’est pas sans rappeler Siouxsie Sioux. Des trémolos parfois autoritaires, mais assumés qui font la force et la signature du groupe.

« I Need Something New » reprend les rênes de l’album pour le ramener vers le punk et regagner un rythme haletant incitant aux pogos. Ce qui surprend dans cet opus, dès « Surrender », ce sont les sons électroniques utilisés qui collent parfaitement au post-punk des filles de Savages, mais qui restent une nouveauté. Des effets artificiels qui s’incrustent dans le cerveau et viennent nous titiller dans nos plus lointains souvenirs.

« T.I.W.Y.G. » est exactement l’épiphanie que l’on voulait vivre en écoutant cet album. Tout s’accélère dans un déferlement d’énergie comme un morceau de METZ. Une excitation jouissive émerge grâce à une ligne de basse hyperintense et des paroles qui respirent l’urgence. On a vraiment hâte de (re)vivre cela en live.

crédit : William Lacalmontie
crédit : William Lacalmontie

Savages rejoint la lignée des Black Lips, évangélisateurs d’une musique habitée et vivante autant sur leurs albums que sur scène. Rarement un disque n’aura aussi bien porté son nom qu’ « Adore Life ».

« Adore Life » de Savages, sortie le 22 janvier 2016 chez Matador Records.


Retrouvez Savages sur :
Site officielFacebookTwitter

Partager cet article avec un ami