Rencontre avec Fred Pradel, chanteur de Léonie

fred-pradel-leonie

Léonie ou l’histoire d’une rencontre entre des potes passionnés de sports de glisse et de musique.
Rencontre avec Fred Pradel, chanteur et violoniste du groupe.

  • Salut Fred ! Tu fais partie du groupe angevin Léonie, peux tu présenter la formation musicale aux lecteurs d’indiemusic ?

Alors le groupe est composé de deux guitaristes, un bassiste, un batteur, un trompettiste, un tromboniste et moi même au chant et violon.

  • Peux tu présenter le style musical du groupe et les grandes influences de ta formation ?

Alors le style est pop rock cuivré et les influences vont de la Ruda à Noir Désir en passant par Téléphone !

  • Léonie, c’est une sacrée formation musicale aujourd’hui, ça a toujours été le cas ou ça a évolué au fil du temps ?

Non, elle à toujours été comme ça ! Quelques membres du groupe ont changés mais la formule a toujours été la même.

  • D’ailleurs, le groupe existe depuis plusieurs années déjà, quand est-ce que tout à commencé ? Et comment ?

Il y a 4 ans maintenant ! Nous avions un autre groupe basé en Vendée aux Sables-d’Olonne et nous étions mon frère et moi venus à Angers pour étudier au Conservatoire ! Et nous avons eu naturellement envie de remonter un projet sur place avec des personnes qui avaient les mêmes envies que nous.

  • D’accord, donc un groupe de férus de musique à l’origine. Depuis les débuts du groupe, avez-vous sorti des enregistrements ?

Oui ! Notre premier EP date de 2006, ensuite nous avons sorti un second EP en 2008, puis un cd acoustique en 2010 !

  • Je te pose donc la fameuse question, où peux-t-on se les procurer ?

Le premier EP n’est plus disponible mais les autres sont disponibles en vente par correspondance ! Il suffit de nous envoyer un mail a info@leoniemusique.com

  • Et je suppose qu’on peut également les obtenir lors des concerts du groupe ?

Oui, également !

  • On va parler un peu des concerts d’ailleurs ! Léonie, si ça devait se résumer en plusieurs dates, tu retiendrais lesquelles, et surtout pourquoi ?

Notre premier concert à Paris il y a un mois ! (Grosse pression car les maisons de disques venaient nous voir et également car il y a eu une ambiance de folie dans la salle du Bus Palladium ). Le festival Doumer Show à Nort-sur-Erdre (car nous avions été sélectionnés parmi 80 groupes, par des collégiens et qu’il y avait 900 personnes devant nous le soir du concert complètement hystériques) et enfin tous les concerts qu’on a pu faire cet été en acoustique car on a eu un échange génial avec les gens.

  • Donc si je résume un peu l’ensemble, le public parisien vous a totalement séduit et la tournée acoustique de Léonie a été une réussite cet été !

Oui voilà !!!

  • Comment s’est passé cette transition de l’amplifié-cuivré à l’acoustique pur pour préparer cette tournée estivale ?

On pensait que ça serait plus dur d’avoir un bon rendu en acoustique, mais finalement au terme de quelques répètes on s’est rendu compte que les morceaux fonctionnaient super bien comme ça.

  • Et du coup, vu le succès de cet été, une nouvelle tournée estivale en acoustique pourrait-elle être au programme ?

Oui elle est même déjà prévue ! mais elle devrait être moins intense que l’an passé car quelques dates en électrique commencent à tomber.

  • On suivra tout ça de près pour les lecteurs d’indiemusic. On va parler un peu de l’actualité de ton groupe. Des dates à venir ?

Oui quelques unes sont déjà confirmées comme la coopérative de mai à Clermont-Ferrand le 22 Janvier, ou encore le Canal 93 à Bobigny le 23 Janvier… toutes les dates sont sur notre myspace et d’autres devraient arriver prochainement.

  • On peut donc retrouver tout ça sur www.myspace.com/leoniemusique. Et sinon, tu parlais des labels qui s’étaient déplacés pour découvrir votre groupe en live au Bus Palladium, des retours déjà ?

Oui mais pour l’instant encore un peu tôt pour en parler, mais ça avance dans le bon sens ! On a appris à être patients et c’est pour ça qu’on s’enflamme pas devant les premiers retours.

  • Et tant mieux ! Vu que Léonie est un groupe d’Angers, je vais en profiter pour te proposer de présenter un peu aux lecteurs parisiens quelques groupes de par chez toi, avec qui tu as pu partager des scènes ou que tu apprécies tout simplement.

Tout d’abord, on ne peut pas ne pas citer la Ruda, Lo’Jo, ou encore Zenzile. Et ensuite pour les groupes avec qui on a pu partager des scènes ou avec qui on s’entend bien je dirais Djak, les Nifty Lies et Kwal (avec qui j’ai tourné pendant deux ans ) !

  • Dans Kwal où tu étais violoncelliste, c’est bien ça ?

J’étais altiste !

  • On va parler juste un peu de ton tourneur, Sofiane Prod, c’est qui, c’est quoi, et de quels groupes s’occupe-t-il ?

Sophiane, c’est notre tourneur en effet ! Il est de Clermont-Ferrand et s’occupe de pas mal d’artistes notamment de Zak Laughed, un jeune chanteur compositeur.

  • Très bien. Plutôt pas mal d’actu pour le groupe. Et a priori ça ne fait que commencer pour Léonie ! Merci Fred pour ta disponibilité pour cette interview et je te souhaite une excellente continuation à toi et ton groupe ! A bientôt.

Merci Fréd !