[Live] Ici Demain Festival #4

La 4e édition d’Ici Demain, festival parisien mettant à l’honneur les pépites de demain, s’est tenue du 22 au 24 novembre à FGO-Barbara. On y était, et on a découvert bon nombre de nouvelles têtes à suivre avec attention. Entre diffusion, formations et action culturelle, FGO-Barbara est l’une des salles de concert parisiennes les plus précieuses pour les artistes émergents. Il est donc logique d’y voir s’y installer depuis 4 ans déjà le festival Ici Demain. Ainsi, ce sont 24 jeunes artistes de tous horizons qui se sont succédés sur les deux scènes du festival lors de trois soirées riches en découvertes.

Célia Kameni – crédit : Jean-Léo Bost

Noor a inauguré le festival dans une ambiance chaleureuse et intimiste. Accompagnée seulement de son piano, la jeune chanteuse n’a pris que quelques minutes pour nous faire rentrer dans son univers mélancolique, nous transportant loin de la grisaille et du froid parisien. Une performance idéale pour lancer la soirée. On a retrouvé ensuite Nina Versyp, révélation RIFFX 2023 qui trace depuis maintenant quelques années son chemin avec un projet rock-folk aux tendances baroques. Une performance épurée à la guitare électrique et une voix envoûtante, qui nous rend très curieux de voir (et d’écouter) ce qu’elle nous réserve pour 2024. On a ensuite découvert le rock teinté de jazz de Claudia Isaki, et on ne peut que vous recommander son dernier album « More Flowers », qui vient tout juste de paraître. On continue cette première soirée avec les performances musclées de Ditter, groupe à l’énergie folle magnifiée par le live, et Past Life Romeo, mélange efficace et particulièrement habité de musique électronique et de pop dont on attend impatiemment la première sortie officielle.

En sortant de ce premier jour de programmation, on sait que l’on va passer les deux soirées suivantes à voir ce qui se fait de mieux sur la scène émergente actuelle. On retiendra particulièrement le rock classe et touchant d’Imane El Halouat, déjà géniale sur la scène du Supersonic il y a quelques mois. Mais aussi la soul somptueuse de Célia Kameni, subtile et poétique.

Le vendredi est dédié à la nouvelle scène rap : ADVM nous en met plein la tête avec des morceaux puissants et un mélange d’influences qui témoigne d’une nouvelle génération de rappeurs prête à repousser les dernières frontières entre les genres. Mais l’artiste qu’on retiendra le plus de ce dernier soir, et peut-être même du festival dans son entièreté, c’est Surprise. Autrice-compositrice ayant commencé par partager sa musique sur Soundcloud courant 2020, elle nous a tout simplement retourné avec une performance très maîtrisée et des morceaux aux textes à la fois drôles et percutants, déclamés dans un singulier phrasé nonchalant. Son premier EP « L’inverse » est sorti en juin dernier, et on se l’écoute dès la sortie du festival.

Ici Demain confirme avec cette nouvelle édition être l’un des temps forts de l’année pour prendre la température des meilleures nouvelles têtes de la scène française. On en ressort avec l’envie de se plonger dans la discographie de chacun, et surtout de les revoir sur scène au plus vite.


Retrouvez FGO-Barbara sur :
Site officielFacebookXInstagram

Jean-Léo Bost

Jean-Léo Bost

Basé à Paris, Jean-Léo Bost est photographe pour des artistes et évènements musicaux, ainsi que pour des artistes d'art et de cirque contemporain.