Sur le chemin du blues moderne

De retour sur le chemin après le très bon Brothers, le duo ricain The Black Keys a enfin annoncé la sortie de son prochain album El Camino pour le 6 décembre chez Noneshuch Records.

Après avoir fait un carton sur le net, le clip minimaliste de Lonely Boy (le déjà légendaire monsieur qui twiste dans son bureau) ne pouvait qu’annoncer une sortie prometteuse. Annoncer la bonne nouvelle, oui, mais à la façon de The Black Keys : implicitement, en réalisant une fausse publicité plutôt drôle dans laquelle l’acteur Bob Odenkrik tente malgré tout de nous vendre une vieille fourgonnette que l’on retrouvera d’ailleurs sur la cover de l’album et l’accueil de leur site…
La publicité n’en dira pas plus sur le fameux El Camino, je vais donc vous éclairer…

Nombre d’entre nous connaît Lonely Boy, le morceau incontournable qui ouvre le chemin (notez le jeu de mots avec El Camino…). Les Black Keys nous font (encore) danser n’importe comment en fredonnant “ohwohohoh” quand l’ennui nous gagne au bureau. Un bon riff qui met la pêche et qui déringardise la fièvre du saturday night. Notons aussi que l’homme présent dans le clip, lui, ringardise les déhanchés de Beyoncé et Shakira, renvoie Lady Gaga et ses chorés futuristes au placard, et tuerait presque le moonwalk de Michael. Bref, un morceau qui booste même si vous êtes un ohwohoh lonely boy et que you got a love that keeps you waiting.

Petit focus sur trois titres phares du fameux El Camino
Gold On The Ceiling, l’un des meilleurs, procure du blues électronique et des riffs saturés comme les Black Keys savent si bien le faire. Solo acéré et refrain entêtant, encore un morceau efficace et attrayant.
Les guitares de Nova Baby, très bon morceau rock alternatif, vous rappelleront l’adoré Tighten Up avec en bonus une belle harmonie à la fin du morceau.
Pour finir en beauté, le très groovy Mind Eraser m’évoque le planétaire Miss You des Stones. Un morceau qui swing, à la fois très seventies et très moderne… Simplement très Black Keys.

The Black Keys sont de retour sur la route, en camionnette vintage, avec leur génie, un tout nouvel album et leur prodigieux blues moderne. El Camino, un album anti-spleen, égayera cette période de froid, de fatigue et de Noël pour vous faire swinguer mieux que James Brown. Pour cela, il vous faudra patienter jusqu’au 6 décembre…

The Black Keys joueront au Zénith de Paris le 25 janvier prochain.

www.theblackkeys.com

Partager cet article avec un ami