[Entourage #41] Damien Félix (Bigger)

Damien Félix est un guitariste bien occupé. On le sait moitié du duo rock Catfish qu’il forme avec sa complice chanteuse et batteuse et avec qui il prépare la sortie d’un nouvel EP « Morning Room » annoncé pour début février 2019. Mais on le retrouve également au sein du quintette franco-irlandais Bigger avec qui il vient tout juste de sortir un second EP « Tightrope ». Cinq titres pop-rock survoltés, emportés par le chant généreux de Kevin Twomey qui n’est pas sans évoquer Steve Garrigan (Kodaline) voire Matthew Bellamy. Attendu avec son groupe ce vendredi 7 décembre à l’Étage dans le cadre des Trans Musicales, Damien nous confie quelques rencontres évidentes comme plus inattendues avec d’autres artistes qui l’ont marqué en France ou à l’autre bout du globe.

crédit : JC Polien

Yarol Poupaud

La première fois que nous avons ouvert pour Yarol Poupaud avec Bigger, ce dernier est allé choper Kevin en loge et l’a fait monter sur scène au moment du dernier morceau. La deuxième fois, c’est tout le groupe qui est monté sur scène, rien n’était prévu. En quelques secondes, le plateau est devenu complètement dingue, tous les musiciens de Yarol et nous-mêmes étions sur scène, Antoine s’est retrouvé à la batterie, le batteur de Yarol aux percussions, Ben s’est retrouvé aux claviers, Mike avec un tambourin, le tourneur de Yarol à la guitare, Yarol en train de slamer dans le public, Kevin au chant… bref un joyeux bordel bien rock d’une bonne dizaine de minutes. Malgré leurs carrières, ces mecs restent complètement abordables et font de la musique juste pour le kiff, c’est vraiment classe !


Narrow Terence

Nous avons rencontré le groupe Narrow Terrence en Corse, à Calvi, pour le Festival du Vent et on s’est très vite entendu. Leur songwriting est vraiment classe, riche et subtil et sur scène. Il y a une vraie présence et une profondeur dans l’interprétation de leur morceau. Les deux frangins à l’initiative du groupe, Antoine et Nicolas Puaux ont aussi formé le duo sauvage Narco Terror, et Nicolas fait partie du chouette projet Wellbird. Comme la vie fait bien les choses, il se trouve que le réalisateur Julien Trimoreau qui a travaillé sur le titre ci-dessous et collaboré avec Narrow Terence a également participé aux deux premiers albums de Catfish et est devenu lui aussi un véritable ami.


Amandine Guinchard

Voici le premier titre du prochain EP de Catfish à paraître. Amandine et moi sommes revenus à un son plus rock, brut. Ce titre est une espèce de défouloir, un peu comme quand on est en voiture sur une route perdue, qu’on passe la tête par la fenêtre pour hurler à plein poumon : ça fait un bien fou ! Cela rejoint l’idée du clip avec toutes ces fleurs qui deviennent très envahissantes, jusqu’à nous engloutir complètement, malgré nos efforts pour s’en débarrasser. Cela dit, c’est un titre plutôt positif et optimiste !


La Bomba de Tiempo

C’est pendant une tournée en Argentine avec Catfish que nous avons vu La Bomba de Tiempo, à Buenos Aires. Attention, rien à voir avec la batucada qu’on croise le dimanche pour la kermesse du village et qui peut parfois vous agacer un tantinet. Non, là c’est une vraie science. Cette formation a créé son propre langage avec une centaine de signes avec les mains qui permettent au conducteur (ou chef d’orchestre) de diriger le groupe de seize musiciens. Cette formation est devenue culte à Buenos Aires et fait salle comble tous les lundis soir dans leur salle, le Konex. Tout est créé en live, et il se dégage une puissance incroyable de tout ça, avec un côté transe. L’année d’après, nous sommes retournés en Amérique latine pour une longue tournée et nous avons joué deux titres avec eux ; c’était incroyable, comme si une énorme boule d’énergie te propulsait, un bulldozer. Ce n’est pas évident de se rendre compte de ça en vidéo, rien ne vaut un live. Le lendemain, nous avons invité un des percussionnistes, Diego Sanchez, sur scène avec nous, dans un stade à côté de Buenos Aires.


Antoine Passard et Lucas Dubiez

« Lucky Lucy », c’est le titre qui ouvre le dernier EP de Bigger. Il a été tourné par Antoine Passard, notre batteur, et Lucas Dubiez, jeune et talentueux réalisateur bisontin, qui réalise nos autres clips. La jeune femme qui y joue est la sœur d’Antoine. On aime travailler en famille, avec des gens de confiance. C’est un peu le cas de tout notre entourage :  nos managers sont des gens que nous connaissons depuis longtemps, les techniciens avec qui nous travaillons également. Nos visuels et outils de com sont assurés par Jenny Calinon de Rouge Poisson, qui se trouve être ma compagne. D’un projet à l’autre, nous travaillons avec cet entourage, qui, à force, devient une petite famille.

« Tightrope » de Bigger est disponible depuis le 9 novembre 2018 chez Odeva Publishing.
Retrouvez Bigger à l’Étage ce vendredi 7 décembre à 19h30 dans le cadre des Trans Musicales.


Retrouvez Bigger sur :
Site officielFacebook

rédacteur en chef curieux et passionné par les musiques actuelles et éclectiques

Partager cet article avec un ami