[Focus] Bars en Trans 2018 : 25 concerts à ne pas manquer

GAUME, The Very Small Orchestra et Thé Vanille

GAUME

Mondo Bizarro à partir de 20h

Après avoir dévoilé son univers entre folk et pop-rock en 2016 à travers un premier EP, GAUME prépare depuis la sortie de son premier album, « Square One » annoncé pour début 2019. Jonglant habilement entre un rock enragé et contagieux sur « Get The F*** Out Of My Head » et une pop song à la mélancolie enivrante sur « Soothing as a Hurricane », le chanteur et guitariste nantais a de la ressource et ses lives énergiques et passionnés ne manqueront pas de nous le rappeler.

The Very Small Orchestra

Le Mondo Bizarro à partir de 20h

Desperados modernes, les rockeurs de The Very Small Orchestra voient les choses en grand quand il s’agit de livrer en petit comité leur propre partition d’un western morriconien au Pays basque. Parsemant ses récits brûlants de duels au soleil du Midi et de virées sauvages, l’harmonica suintant sur le bord des lèvres, la formation bayonnaise dégaine la première et fera mouche chez les amateurs avertis du blues originel.


Thé Vanille

The Penny Lane Pub à partir de 20h

Si on connaît déjà leur amour immodéré pour les stégosaures et autres brachiosaures (on a vérifié auprès d’eux), allant jusqu’à exposer leurs figurines en place à l’échelle 1/10000 sur scène, on attend toujours du déjanté trio indie pop Thé Vanille sa reprise du générique de Denver. En attendant, on ne se lasse pas des pitreries pétillantes du combo tourangeau, totalement habité d’une folie collective et communicative sur scène. Un groupe à suivre, même si pour cela, il vous faudra un solide entraînement pour tenir le rythme !

rédacteur en chef curieux et passionné par les musiques actuelles et éclectiques

Partager cet article avec un ami