[Clip] [Exclusivité] MONO – Breathe

Le quatuor post-rock MONO continue de révéler la forme de son prochain album « Nowhere Now Here » avec le clip live de « Breathe ». À découvrir en avant-première sur indiemusic.

« Breathe » avait été une grande surprise en concert. C’était la première fois que l’on voyait l’un des musiciens de MONO chanter. La bassiste Tamaki Kunishi élevait sa voix, seulement accompagnée de son clavier. Le clip réalisé pour ce morceau est également une prise live, mais visiblement sans autre public que le réalisateur, son équipe et des proches. Parfois un peu fausse, avec un accent, disons-le, tellement éloigné de l’anglais parlé qu’on pourrait croire que Kunishi chante en japonais, les artistes semblent prendre le parti opposé de la performance. C’est l’intention et son authenticité qui l’emportent.

Réalisé dans un sous-sol de Shibuya, ce clip et la prise son qui l’accompagne ne présentent aucun artifice, aucune mise en scène. Les bougies, les lumières, la fumée des cigarettes et les gros plans sur la chanteuse forcent l’intimité. Son micro nous transmet ses inspirations, les bruits de sa bouche qui s’ouvre et se referme. C’est presque de l’ASMR, mais un ASMR lyrique. S’arrêtant sur une note aérée, Kunishi laisse la place aux guitares qui reprennent le thème pour l’amplifier, une recette à laquelle le groupe nous a un peu trop habitués. Bien que la présence de fausses cordes frottées nous gêne un peu, les violons montrent à leur façon que ce morceau est un retour franc vers « Hymn to the Immortal Wind », album qui ouvrit à MONO les salles du monde entier. Il déplaira à ceux qui préfèrent ce que le groupe a de plus nerveux et vers quoi le groupe semblait tendre avec « After You Comes the Flood », le premier extrait sorti pour « Nowhere Now Here ». L’album qui s’esquisse peu à peu sera probablement un lien entre ces deux tendances, et on l’attend toujours impatiemment.


Retrouvez MONO sur :
Site officielFacebookTwitterBandcamp

Et pensive, j’écoutais ces harpes de l’éther.

Partager cet article avec un ami