[Entourage #37] Clément Timsit (Rouge Congo)

Avec leur premier album, les Rémois de Rouge Congo s’aventurent en territoire francophone. La mystérieuse « Île Noire » chère à Hergé et à son emblématique journaliste-détective sert ici de case « nouveau » départ à ces grands enfants de la pop. Les médecins du cœur désertent leurs blouses blanches pour épouser une électronique coraillée, adoucie à la french touch. Les dix pistes de ce premier tome dessinent au trait fin une histoire vibrante et particulièrement captivante qui allie les paysages surnaturels d’Empire of the Sun à la sensualité sauvage et décomplexée de Pendentif. À quelques heures de la release party du premier album à la Boule Noire, son chanteur, Clément Timsit, nous confie ses amitiés extraordinaires avec la nouvelle scène française.

crédit : Romu Ducros

Judy

Judy, ce sont des amis de longue date, rencontrés lors d’un concert à l’Appart Kfé, lieu incontournable rémois, en 2012. À l’époque, on ne s’appelait pas encore Rouge Congo. On en a fait des bars, des cafés concerts, des concerts sauvages dans des apparts, des plans foirés… D’ailleurs on finissait souvent les soirées à dix sur scène à jouer « Bamako ». Charlie a été l’un des premiers à écouter les démos de « L’Île Noire » et à nous donner quelques précieux conseils.


Gopher & Devin

On a rencontré Pierrick Devin grâce à Lionnel Buzac, le réalisateur de l’album. Il finissait à peine l’album « Ti Amo » de Phoenix quand il a reçu nos premières démos. L’entente a été immédiate. Un vrai bonheur de travailler avec lui. Et avec Alex Gopher au mastering, on ne pouvait rêver mieux pour un premier album.


Ninety’s Story

Une rencontre encore une fois permise grâce à l’entremetteur Lionnel Buzac qui a réalisé leur premier EP « Kikuyu ». Ces mecs sont bourrés de talent. Florian et Guillaume de Ninety’s Story nous suivent depuis quelques mois aux quatre coins de la France (Nice, Lyon, Toulouse, Lille, Paris…) pour jouer et (surtout) boire des coups. Ils nous font l’honneur d’ouvrir pour nous le 16 novembre prochain à La Boule Noire pour notre Release Party.


TorToZa

La première fois qu’on a rencontré TorToZa aka Tonton Kev’ton aka Kevin Espich, il venait écouter un titre à la maison. On ne s’en sortait pas avec le mix. Il a écouté attentivement et a dit : « La chanson est tubesque, mais le mix est dégueulasse ». Je crois que sans lui, on aurait eu du mal à aller plus loin. C’est surtout un vrai optimiste et ça, ça fait beaucoup de bien dans ce milieu. Toujours là pour nous filer un coup de main. Un mec en or.


Ian Caulfield & Boreal

Je sors un peu du cadre des « 5 rencontres » mais c’est pour la bonne cause…

Ian Caulfield, notre batteur, excelle dans ce rôle de composition inspiré du roman « L’attrape Cœur » de Salinger. Ses chansons sont hyper cinématographiques. Il partage avec nous cette envie de tout faire par soi-même, notamment la réalisation des clips. Une vraie performance à voir en live.

Matteo, aka Palmier, aka Boreal, notre bassiste et clavier, est un petit génie encore méconnu de la scène rémoise. Le mec sait tout faire. D’ailleurs, ça commence à se savoir puisqu’il joue dans environ 200 groupes à Reims. En revanche, il a un vrai problème avec les palmiers, ça tourne à l’obsession.

Ne manquez pas Rouge Congo en concert ce vendredi 16 novembre à la Boule Noire avec Ninety’s Story en première partie de soirée, pour la release party de « L’Île Noire ».


Retrouvez Rouge Congo sur :
FacebookTwitterBandcampSoundcloud

rédacteur en chef curieux et passionné par les musiques actuelles et éclectiques

Partager cet article avec un ami