[Clip] [Exclusivité] Arhios – Gigi

Le rouge domine, captive et passionne avec « Gigi », nouvelle prouesse instrumentale du quatuor post-rock breton Arhios, immortalisée sur la scène de l’Opéra de Rennes.

À contre-jour, 182 ans après son inauguration, la jeune relève du post-rock français foule les planches de l’Opéra de Rennes. Le tournage a eu lieu en plein été, le 15 juin, après de très longs échanges avec l’équipe l’hiver durant. La formation bretonne laisse s’exprimer avec virtuosité sur scène toute sa sensibilité et sa communion d’êtres dans une session fraternelle et hypnotique.

Réalisée par l’incontournable Mathieu Ezan, la captation immersive de « Gigi » occupe une place à part dans le cœur et l’histoire d’Arhios comme l’explique son batteur Raphaël Trehin : « Des cinq titres de notre premier EP, « Gigi » est le morceau le plus chargé en émotion et en symbolique. C’est le premier morceau du projet, c’est celui qui nous a poussés à créer Arhios. On a toujours un petit plus émotionnel quand on le joue en live. On voulait retranscrire cette émotion dans un lieu grandiose, et c’est tout naturellement qu’on a pensé à l’Opéra de Rennes. Ce lieu est en train de s’ouvrir aux musiques actuelles, et on voulait à notre manière faire partie de cette nouvelle mouvance. »

Morceau fondateur et acte de naissance du projet breton, c’est devant une toile rouge écarlate déployée sur scène que Mathieu Ezan tournoie autour des jeunes forces vives, tout en défiant le vertige et les contre plongées. Après avoir investi d’autres lieux emblématiques bretons comme la Vallée des Saints de Carnoët pour « Shoko », et l’îlot de Nichtarguér de Saint-Cado pour « ATH », Thomas, Gabriel, Arthur et Raphaël inscrivent leur nom avec passion et audace au patrimoine historique de leur ville à travers une session monumentale de six minutes aux mouvements enflammés.


Retrouvez Arhios sur :
Site officielFacebookTwitterBandcamp

rédacteur en chef curieux et passionné par les musiques actuelles et éclectiques

Partager cet article avec un ami