[Clip] [Exclusivité] Vanessa Philippe – Barbe bleue

En une lente métamorphose, Vanessa Philippe joue des apparences, des reflets et des désincarnations grâce à la magnifique et envoûtante illustration visuelle de « Barbe bleue ».

Vanessa Philippe Barbe bleue

Déjà, sur « À l’abri du vent », « Barbe bleue » prenait une apparence totalement inédite mais cruciale dans le déroulement de l’album. Le titre, tandis que Vanessa Philippe interrogeait son humanité – et la nôtre – dans ses plus profonds fantasmes, détours et mouvances, apparaissait comme une envie poignante d’exister. De sentir la nature vibrer tout autour d’elle, à travers une danse à la fois mélancolique et sensuelle. Le court-métrage qui accompagne cette piste si douce et interrogative va encore plus loin, nous montrant l’artiste dans ses rêves, ses vœux solitaires et ses troublantes imprégnations mentales.

La poésie qui émane de chaque plan de « Barbe bleue » donne le frisson : qu’il s’agisse du contact direct avec un environnement d’abord hostile puis réconfortant, d’une scène diffusée à l’envers ou de ce miroir, omniprésent, réminiscence d’Alice et de ses aventures intérieures, Vanessa Philippe parcourt les saisons, muse en quête d’une identité et d’une incarnation humaine que l’on ne cesse d’admirer. Une tonalité à la fois grise et éblouissante nous enivre, nous captive et, plus que tout, nous sauve d’un environnement vital sans surprise ni beauté. « Barbe bleue » est une ode à la souffrance et à la délivrance, à la recherche de soi-même et de son impact sur l’existence d’autrui.


Retrouvez Vanessa Philippe sur :
Site officielFacebookTwitter

Raphael

En quête constante de découvertes, de surprises et d’artistes passionnés et passionnants.

Partager cet article avec un ami