[Clip] Régina Demina – Pyromane

Jusqu’où peut mener la dispute ? Quels sont les tourments psychiques que les protagonistes ressentent lorsque la situation semble désespérée ? Au cœur d’un lieu isolé, « Pyromane » de Régina Demina déverse sa violence verbale et visuelle, possédant le spectateur en le prenant aux tripes.

Regina Demina Pyromane

On ne saura jamais ce qui a déclenché la colère. Ni d’où vient ce couple en plein affront. Non, l’enjeu est ailleurs : dans les conséquences, les pulsions, les vices prenant vie au creux de la voix de Régina Demina. « Pyromane » : purifier par le feu ce qui ne peut pourtant plus l’être. Détruire. Mener un acte à son terme le plus extrême. Mais, plus que tout, subir la métamorphose, la catharsis par le mal. Souffrir pour devenir et exister. Les images subliminales qui parsèment le clip nous font irrémédiablement penser au fascinant « Possession » de Polanski. Et le cauchemar de s’installer, dans la boue de l’essence et de la terre mêlées.

Que faire quand il ne reste rien ? Que croire ? Vers quelle issue se tourner ? « Pyromane » nous hante, éprouve les âmes les plus endurcies par sa noirceur viscérale et contagieuse. Allant au bout de son ambition profonde et fantomatique, Régina Demina transforme la poésie en une douleur, une brûlure spirituelle et visuelle qui nous marquera les chairs pour l’éternité. Une pure frénésie dans un apaisement pictural inversant les codes de l’amour et de la haine.


Retrouvez Régina Demina sur :
Instagram

Raphael

En quête constante de découvertes, de surprises et d’artistes passionnés et passionnants.

Partager cet article avec un ami