[Clip] Invigo – LAtely

Créant, grâce à « LAtely », un paradoxe entre nostalgie et modernité, Invigo inscrit sa nouvelle composition au cœur du souvenir, des non-dits et du jeu muet de la séduction.

Invigo LAtely

La poésie qui parcourt « LAtely » pourra sembler soit captivante, soit dépassée, selon le point de vue de chacun. Pourtant, le court-métrage ne peut pas simplement être interprété de ces deux manières ; en effet, il interagit, d’une façon quasi mystique, avec le spectateur. Dans ses images, tout d’abord : la sensibilité lumineuse du Super 8 transforme la relation amoureuse en défilé ininterrompu de symboles passionnés et charnels, d’une liaison évoluant soit vers sa concrétisation, soit vers sa terrifiante et éphémère impossibilité. Des rencontres de vacances qui changent une existence, gravant dans le denim et les visages une admirable sincérité.

Les regards ne trompent pas, immergés dans la pop mélancolique et précise d’Invigo. Et, même si l’attraction s’achève au fond d’une indicible cruauté, le geste de l’attirance demeurera indélébile, ancré dans les esprits de ses protagonistes. Documentaire humaniste sur la solitude d’un lendemain à jamais terrassé, « LAtely » fait de Los Angeles la cité d’anges déchus mais éternellement attachés l’un à l’autre. L’antithèse des apparats artificiels du cinéma mélodramatique américain, en quelque sorte ; mais avec une maîtrise visuelle et sonore tout simplement époustouflante.


Retrouvez Invigo sur :
FacebookTwitter

Raphael

En quête constante de découvertes, de surprises et d’artistes passionnés et passionnants.

Partager cet article avec un ami