[EP] [Exclusivité] Ghern – Fortune

L’humain et ses abandons, ses fuites et ses remises en cause et en question sont au cœur du nouvel EP de Ghern, disque dont l’élégance réaliste et apparemment désabusée dissimule une poésie du réel comme on n’en entend que rarement.

Ghern Fortune

Ghern s’est approprié la pop, ses codes autant que ses limites. Grâce à « Réconcilier », l’artiste avait admirablement bien pensé le langage musical, le verbe et les mélodies se complétant parfaitement autour d’un individu que les tourments moraux et émotionnels ne pouvaient que passionner. Mais il lui fallait aller plus loin et découvrir, sur d’autres routes, les rencontres qui feraient de son écriture sensitive et impulsive les reflets de nos propres démons. « Fortune », qu’elle soit la richesse matérielle ou la vision encore floue du destin, écrit les lignes d’une main tendue, entre folk, rock et pop, tout en continuant la formidable ascension du songwriting de son créateur.

« Fortune » est une impossibilité narrative, un regard que l’on ne nous rend pas. « Sauve qui sauve » précipite la rupture, dépouillée et sans concession, dont les conséquences retentiront dans le splendide « Hôtel », son secret, sa solitude. Éclatant dans l’innocence encore vierge de « En finir avec toi », sacerdoce voué malheureusement à l’échec, l’EP confesse les limites des mots dans les résonances poignantes de « Les Rochers », paysage isolé où la scène qui se joue semble appartenir autant au rêve qu’à une palpable réalité. « Cavalera » exprime la pudeur, le repli sur soi, ces défauts qui, en y regardant à deux fois, n’en sont absolument pas ; dans ce contexte, le final « Je pensais venir de l’espace » confie, se met à nu et prend conscience de sa maturité et des bouleversements qu’une existence peut, chaque seconde, provoquer en nous-mêmes. Les convictions sont si souvent friables ; « Fortune » les étreint, sage et émerveillé. Une lecture de la psyché sensorielle qui ne cesse de nous obséder à chaque écoute.

Ghern par Christelle Joly
crédit : Christelle Joly

« Fortune » de Ghern, sortie le 8 juin 2018 chez Phonomagic / Roy Music.


Retrouvez Ghern sur :
Site officielFacebook

Raphael

En quête constante de découvertes, de surprises et d’artistes passionnés et passionnants.

Partager cet article avec un ami