[Entourage #22] DeLaurentis

DeLaurentis est, au fur et à mesure de ses disques, une aventurière insatiable de la musique électronique, de ses détails dissimulés sous les vagues informatiques et recélant de sublimes trésors harmoniques. Ses créations, emplies d’une émotion à fleur de peau et aux sublimes effets séduisants et apaisants, regardent le meilleur de ce que nous pouvons offrir, tout en n’oubliant jamais les difficultés de l’existence. DeLaurentis est un espoir, un spectacle qui nous captive et nous enlace jusqu’à la suffocation, tant les sentiments dont elle s’inspire nous parlent, inexorablement. Mais DeLaurentis est surtout une artiste baignée de rencontres et de muses musicales, qu’elle nous dévoile ici. Mieux l’écouter, mieux la comprendre, mieux pénétrer dans la source de ces atmosphères ; un Entourage inédit et d’une formidable sincérité.

crédit : Dominique Gau

The Tape

J’ai rencontré le duo franco-russe The Tape en arrivant sur Paris en 2013, lors d’une projection de courts-métrages qui se clôturait par leur titre électro-tubesque enivrant, « Dinner Time » ! Un vrai coup de cœur pour leur musique dans un premier temps et, ensuite, pour les deux belles personnes qu’ils sont et avec qui j’ai l’habitude de collaborer, que ce soit sur scène ou en studio. Francesco Vey est un musicien-producteur qui met sa formation classique au service des machines, et Ilya Naumov est un guitariste-chanteur-graphiste d’une immense force créative ; et, à eux deux, ils créent une pop électronique élégante et ambitieuse.


Mathilde Vrech

Mon Alter-Alto ! Nous sommes parties à deux reprises sur l’Ile d’Yeu l’année dernière pour composer chacune sur nos projets respectifs et, finalement, nous en avons profité aussi pour travailler ensemble. Mathilde avait amené son violon et son alto, ce qui nous a permis d’enregistrer les cordes sur la chanson « A Big Part Of A Big Sun » ! Ces deux séminaires sur l’île m’ont permis de rencontrer une artiste talentueuse et une musicienne tout terrain avec qui je partage la même envie de créer, composer et produire. Elle prépare un nouvel opus plus électronique, mais je vous invite à écouter le majestueux « L’aube » sur son EP !


Biotrash

J’ai rencontré le duo Biotrash lors d’une tournée en Équateur organisée par l’Alliance Française de Quito, en janvier dernier. Nous avons partagé les mêmes scènes en co-plateau et j’ai pu découvrir la pop électro minimaliste de Adrian Sage et Fernanda Bertero. J’en garde le souvenir d’un bel échange humain et inspirant à plus de 10000 kms et à 3000 mètres d’altitude !


LAAKE

J’ai découvert LAAKE au FGO-Barbara l’année dernière, alors qu’il donnait une master class pour le User Group Ableton Live. Après nous avoir expliqué quelques petits secrets techniques de production, il a joué un set de trente minutes qui, dès les premières secondes, m’a littéralement envoûtée. Sa musique se réfère à tout se qui me touche intimement : le piano, la musique contemporaine et répétitive, l’aspect cinématographique du sound design et des thèmes. Il réussit le parfait mélange entre musique électro et néo-classique… Bref, je suis fan !


Mike Oldfield

J’ai eu la chance en 2016 de faire écouter à Mike Oldfield l’adaptation que j’ai faite de son célèbre thème « Tubular Bells » et d’avoir son aval pour mettre « 10000 Things/Tubular Bells » sur mon deuxième EP. Ce grand maître de la musique progressive avait seulement 17 ans quand il a composé cette musique,j et l’étendue de son œuvre s’inscrit aujourd’hui sur plusieurs générations. Encore une fois, l’affinité que j’ai avec cet artiste est en lien avec le cinéma, et recevoir son approbation sur ma musique est un beau cadeau de la vie.


On retrouve ce mélange des genres dans le dernier clip de DeLaurentis, « A Big Part Of A Big Sun », histoire à la fois mélancolique et superbe de l’inconnu et de la différence, dont on admire toujours autant les intentions visuelles et les risques que la compositrice aime prendre pour réinventer ses capacités. Une mémorable illustration d’un talent qui ne cesse de s’exprimer, œuvre après œuvre, dans toute sa sensuelle et obscure splendeur.


Retrouvez DeLaurentis sur :
Site officielFacebookTwitter

En quête constante de découvertes, de surprises et d’artistes passionnés et passionnants.

Partager cet article avec un ami