[LP] Echo Collective – Echo Collective Plays Amnesiac

Relecture tout sauf fidèle de son modèle d’origine, « Echo Collective Plays Amnesiac » prouve que l’un des plus grands groupes actuels n’a pas fini de faire des émules. Et, sous les doigts du projet bruxellois, le disque dévoile des secrets étonnamment bien gardés.

Pas évident de s’attaquer à l’un des phénomènes les plus adulés – ou critiqués – de ces dernières années. On ne compte en effet plus les reprises, remixes (dont certains initiés par les artistes eux-mêmes) et autres utilisations ou inspirations suscités par Radiohead. Souvent imité mais jamais égalé, le groupe anglais a connu, entre « Kid A » et « In Rainbows », une période digne des expérimentations de Pink Floyd au début des années 1970, les machines contemporaines remplaçant les progrès techniques du siècle dernier. Parmi les œuvres des natifs d’Abingdon, « Amnesiac » a toujours eu un rôle de parent pauvre, petit frère non avoué du fabuleux « Kid A » avant de devenir une pierre angulaire de la biographie de ses géniteurs. Et c’est bien cet opus qu’Echo Collective a choisi, quelques mois seulement après avoir accompagné Erasure sur le magnifique « World Beyond ». Alors, Echo Collective, génies ou imitateurs ? La première réponse est une évidence.

Tout l’art d’Echo Collective réside dans le fait de mettre l’acoustique au service de sa source originelle. Quand le piano remplace la basse de « I Might Be Wrong », c’est toute une invocation et une partition qui se voient métamorphosées. Et, même si les Belges conservent scrupuleusement les structures de base de l’album des Anglais, on a cette furieuse impression de découvrir quelque chose de nouveau, d’inédit. Certainement, du fait de la précision de la performance, offrant des lettres de noblesse à un disque qui n’en demandait pas tant : les cuivres de « Packt Like Sardines In A Crushed Tin Box » sont d’une admirable pureté et dévotion quand, plus loin, les cordes de « Knives Out » dessinent les contours harmoniques de chansons ancrées dans l’imaginaire des fans du premier jour, sans omettre de valoriser l’aspect contextuel d’« Amnesiac ». L’extase est totale sur le superbe et mémorable « Hunting Bears – Like Spinning Plates », dépassant de loin les deux pistes dont il fait écho ; une révélation inoubliable, aux dimensions sensorielles frémissantes et à couper le souffle.

« Amnesiac » comme vous ne l’avez jamais entendu et comme vous ne l’entendrez jamais plus. Echo Collective revisite les décombres d’un chef-d’œuvre maudit, insufflant une magnifique et poignante respiration à l’ambiance asphyxiante de cette amnésie chorale.

« Echo Collective Plays Amnesiac » d’Echo Collective est disponible depuis le 30 mars 2018 chez 7K!.


Retrouvez Echo Collective sur :
Site officielFacebookTwitter

En quête constante de découvertes, de surprises et d’artistes passionnés et passionnants.

Partager cet article avec un ami