[LP] Belly – Dove

À chaque année en cette même période, il y a toujours un groupe légendaire des années 1990 qui effectue un comeback fracassant. Pour 2018, il s’agit de Belly, le légendaire quatuor américain, qui signe un troisième album du nom de « Dove » et qui n’était, en réalité, vraiment pas attendu.

La dernière fois que nous avions eu des nouvelles de Belly, cela remontait à 1995 avec la sortie de leur second album, « King » qui, contrairement à son prédécesseur, n’a pas rencontré le succès escompté. Suite à leur séparation l’année suivante, le groupe de Rhode Island est allé vers des chemins différents, comme la chanteuse et guitariste Tanya Donnelly, qui fut également fondatrice de The Breeders et de Throwing Muses mais qui a connu une carrière solo pour la moins remplie, tout comme la bassiste Geil Greenwood, qui a trouvé une seconde jeunesse en étant membre de L7. Et soudain, coup de théâtre ! Belly a annoncé sa reformation pour les nostalgiques des années 1990 il y a deux ans et un troisième album est en route.

Voici donc « Dove », qui reprend là où ils se sont arrêtés avec « King ». Dès lors, les années 1990 revisitées à la sauce 2018 sont parfaitement mises en avant, avec des morceaux rock alternatif qui ont attiré la génération MTV et Beavis & ButtHead comme l’introduction mid-tempo « Mine » et les ambiances shoegaze de « Shiny One ». On est ainsi content de retrouver les riffs aiguisés comme une lame, de même que la voix de Tanya Donnelly qui ne prend jamais une riden notamment sur « Human Child », contrastant avec des ballades country-folk à la pelle à l’image de « Faceless », aux textures guitaristiques soignés, mais aussi « Suffer The Fools » et l’éthéré « Girl ».

Ceux qui espéraient attendre un tube du calibre de « Feed The Tree » seront légèrement déçus par ce troisième cru du quatuor, mais on est pour le moins satisfait. On retrouve toutes les facettes de Belly, allant des morceaux rock qui ont bercé le paysage musical il y a deux décennies de cela aux titres plus country dignes du répertoire de Tanya Donnelly comme « Artifact », ainsi que les trouvailles bien originales que sont « Army of Clay » et « Stars Align ». Pour un comeback de ce calibre, on ne s’y attendait pas du tout ; pourtant, le groupe n’a rien perdu de sa verve avec ce nouveau melting-pot d’influences.

crédit : Tony Luong

« Dove » de Belly est disponible depuis le 4 mai 2018 chez Belly Touring, LLC.


Retrouvez Belly sur :
Site officielFacebookTwitter

Comptable dans la vraie vie mais oreille curieuse sur les Internets. Aime découvrir de nouveaux talents musicaux indie, electronica et world sur Bandcamp et Soundcloud ou en parcourant les salles parisiennes avec son reflex. Fondateur du site lesoreillescurieuses.com

Partager cet article avec un ami