[Clip] Embrasse Moi – Pain

Voyage au-delà des cadres si réducteurs de l’existence et de l’ennui, « Pain » d’Embrasse Moi s’amuse de la profondeur de champ pour essayer de dépasser les heures perdues et les interrogations existentielles.

Embrasse Moi Pain 800x539

La relation à l’autre a toujours été un sujet épineux, surtout de nos jours. En effet, on peut rapidement se retrouver totalement submergé par les besoins de celui ou de celle dont on partage la vie, quitte à y laisser un peu de sa dignité et beaucoup de sa santé mentale. C’est là le problème majeur des êtres sensibles, toujours soumis à une pression qui fait disparaître les repères, les points névralgiques d’un quotidien de souffrance et de désillusion. À travers « Pain », Embrasse Moi épouse une cause à la fois perdue et désespérée, l’illustrant musicalement et visuellement grâce à une simplicité franchissant très vite le contexte étouffant de la fatalité. Un vent de liberté, alors que l’environnement vital se fait de plus en plus étroit, mais s’efface devant ce désir viscéral de sortir de soi-même.

« Pain » est vertigineux, long travelling arrière éliminant, sans crier gare, l’étroitesse de tableaux aussi sobres que troublants. C’est bel et bien à une quête du sens et de l’acceptation de soi, face à l’autre, que nous convie Embrasse Moi : alors que les chœurs retentissent, chants angéliques du dehors et de tous les possibles, le lieu se métamorphose sous l’effet bienfaiteur de la volonté et de la destruction de chaînes encombrantes. Alors, enfin, la séduction opère, délicieuse et évanescente. Il suffit de peu pour sortir du cocon impersonnel de la passivité.


Retrouvez Embrasse Moi sur :
Facebook

Raphael

En quête constante de découvertes, de surprises et d’artistes passionnés et passionnants.

Partager cet article avec un ami