Menu

[Clip] [Exclusivité] Hell Botcho – Chez ma tante

Dans un décor dépouillé et lumineux, Hell Botcho nous convie à découvrir « Chez ma tante », single dont le titre ne révèle pas totalement le potentiel immense d’une chanson et d’une vidéo dont la sobriété devient une complète dépendance.

En regardant et écoutant « Chez ma tante », on ressent comme une tension latente, une envie d’exploser qui frôle l’action mais ne se déclenche à aucun moment. Mais le nouveau single d’Alexandre Telliez-Moreni (leader d’El Botcho et fondateur du label Toolong Records) est un dilemme en lui-même : quelque part entre l’abandon d’un lieu où bon nombre de décisions pouvaient changer une vie (l’ancien Crédit Municipal de Toulon) et la rencontre de trois musiciens impliqués jusqu’à l’épuisement dans leur art, l’invitation se transforme rapidement en hypnose visuelle et sonore, comme un égarement dans une pièce déserte et, pourtant, accueillante. « Chez ma tante », chanté en anglais, est un symbole folk que l’on serait tenté de qualifier de « social », tant il s’imprègne de l’histoire des murs où il se déroule.

Le calme qui survole l’interprétation nous interroge et ne nous laisse, à aucun moment, indifférents ; car Hell Botcho est hanté par ce qu’il chante et joue, la performance se muant en catharsis permettant d’évacuer autant de déceptions que de regrets. En évitant le drame humain et familial grâce à une mise en scène fluide et aussi ample qu’intime, « Chez ma tante » est une source intarissable de plaisirs et d’interprétations, que l’on se doit de méditer sans cesse.

Retrouvez Hell Botcho sur :
Facebook