Menu

[EP] Chine Laroche – Out Of The Dark

Que de chemin parcouru par Chine Laroche depuis le fascinant « In My Mind » ! Avec son nouvel EP, « Out Of The Dark », elle pulvérise tout ce que l’auditeur peut connaître de la rencontre entre l’électronique et l’organique, dans un torrent d’émotions fortes arrangées avec folie et passion.

crédit : Frame pictures

Sur la pochette de son nouvel opus, « Out Of The Dark », Chine Laroche se tient debout, en pleine nuit, son corps éclairé à contre-jour par un projecteur ; ainsi, alors qu’elle devrait sortir des ténèbres, elle semble être happée par ces dernières, retenue par on ne sait quelle force invisible afin d’extraire de quoi inspirer ses machines et sa voix. Et il est évident, à l’écoute des cinq titres qui composent ce remarquable disque, que le voyage entre le noir et la lumière a dû être semé d’embûches : remettant en question sa capacité à écrire et à composer, quitte à explorer des mondes parallèles que d’autres auraient peur d’entrevoir, Chine Laroche envoûte et marque les esprits dans sa rencontre entre l’oppression et la libération, entre les frayeurs nocturnes et les espoirs diurnes. « Out Of The Dark » nous marque au fer rouge, transformant le don inné de sa créatrice en intense révolution musicale.

L’électricité ambiante se développe dans la progression infaillible et traumatisante de « Holdin’ On » : en trois minutes, Chine Laroche invite guitare, basse et samples à cohabiter dans un rapport tumultueux et imprévisible qui ferait pâlir même les projets rock les plus abrasifs. Remettant totalement les pendules à l’heure, l’artiste semble s’être injectée une surdose d’adrénaline qui va courir dans ses veines tout au long de cette échappée de l’obscurité, notamment dans la partie centrale de « Let Me Out », cri d’espérance cherchant à reprendre son souffle au sein de nappes synthétiques obsessionnelles et caressantes. « Mad » fait muer le R’n’B en vague d’extase et de sueur, avant que « One Step » ne paraisse résonner des tréfonds d’un club très privé où les stroboscopes nous hypnotisent et nous encerclent de toutes parts. Il faudra bien toute la clarté inhérente à la piste éponyme, subjuguante de beauté et de confidence, pour nous inciter à sortir du rêve éveillé dans lequel nous étions.

La voix de Chine Laroche, brumeuse et fine, achève de faire de ce « Out Of The Dark » l’une des offrandes les plus captivantes et modernes que l’on ait eu la chance d’entendre depuis des mois, voire des années. À tel point que l’on désire, dès les ultimes notes évaporées dans l’air, retourner se blottir contre ces pulsations aiguisées, ces terminaisons nerveuses qui nous collent à la peau et à l’âme. Un bonheur aussi fiévreux que purificateur.

« Out Of The Dark » de Chine Laroche est disponible depuis le 9 février 2018.

Retrouvez Chine Laroche sur :
FacebookSoundcloud