Menu

[Clip] Ian Caulfield – Winter Leaf

Course au ralenti entre l’enfance et l’âge adulte, entre l’innocence perdue et la volonté de retrouver son identité, « Winter Leaf » offre à Ian Caulfield un moment idéal pour nous présenter son ambition, sa personnalité et son désir croissant d’embellir même les images les plus ternes.

Une feuille d’hiver, ballottée par le vent. Une saison froide, déprimante parfois, pendant laquelle tout devient lent. La dernière, pour certains. Au sein de cette période déserte et sans teint, Ian Caulfield court dans une nature en sommeil, tandis que l’image d’un enfant apparaît subrepticement et que la caméra, regard du spectateur mais également du but visé, tangue, tourne, s’incline. « Winter Leaf », porté par ses mélodies électroniques et organiques, monte en puissance, cri du cœur et de l’envie de sortir de la solitude, notamment dans une seconde partie introduite par des nappes synthétiques d’une désarmante puissance émotionnelle. L’humain se précipitant après ses souvenirs, ses envies, ses rêves, son destin. Sa fin.

On transpire avec Ian Caulfield. On vit son errance comme si elle était la nôtre, personnification parfaite et sensible de ce que l’on ne veut, à aucun moment, voir mourir. Un ultime envol, une vision qui s’éloigne avant même d’avoir été frôlée. Et, malgré la déception, le précieux trésor : savoir que les espérances sont toujours là. Que les âmes perdues nous regardent, de loin, veillant sur notre capacité à transmettre aux générations futures, tout en trouvant notre propre individualité.

Retrouvez Ian Caulfield sur :
FacebookTwitter