[EP] Neptys – Boréal

Trois pistes surnaturelles dont la beauté se dissimule autant dans ses mélodies dominantes que dans ses arrangements discrets mais essentiels ; Neptys signe, avec « Boréal », un EP aussi contemplatif que motivant à voyager au fin fond de terres australes, pour s’y retrouver ou, au contraire, aimer s’y perdre.

À l’origine, « Boréal » se veut une illustration musicale des espaces sauvages et lumineux des endroits les plus reculés de l’hémisphère Nord, ainsi que de pôles peu foulés par l’homme et conservant leur part de mystère et de chants fantomatiques et spirituels. Afin de donner vie à ces chimères, Grégoire Jokic, alias Neptys, s’est lancé dans la création d’ambiances sonores articulées en trois parties : le départ et les premières marches vers l’inconnu, la solitude nocturne, parsemée des bruits et des chuchotements de la glace et du feu, et les retrouvailles avec notre for intérieur, en compagnie des chamanes de terres ancestrales nous apprenant leurs prières et leurs hymnes à la gloire de la Terre. Tout ceci se retrouve dans cet EP étrange et au haut pouvoir de fascination, incontournable errance vers l’illumination.

Le piano échevelé de « Solaris » entraîne notre équipage en direction de lueurs lointaines, que des claviers discrets et plaintifs viennent renforcer avant la naissance d’un chant, d’un appel qui nous montre la voie à emprunter alors que les harmonies se font grave. Une plongée durant laquelle on retient sa respiration, au moment où « Nordik » fait dialoguer le clavier avec des rythmes murmurés et des sonorités lentes et graves ; a-t-on perdu la voie qui, jusqu’alors, nous maintenait en vie ? Soudainement, en réponse à nos craintes, la destination finale, « In da Moho » : mortelle pour les uns, révélatrice pour les autres, elle jaillit de mille feux, tendre et limpide, fontaine de jouvence où l’on boit jusqu’à plus soif entre arpèges, chœur solitaire et percussions rassurantes.

Écouter « Boréal », c’est assister à l’aurore et à la métamorphose, au lever d’un soleil annonciateur d’une vie nouvelle et apaisée. C’est une délicieuse chaleur qui court le long de notre peau, une consolation après le pèlerinage, une réalité à jamais modifiée. Neptys devient maître d’atmosphères inédites et passionnantes, et s’impose comme l’un des rares projets à suivre sans hésitation.

« Boréal » de Neptys est disponible depuis le 16 décembre 2017.


Retrouvez Neptys sur :
FacebookBandcamp

En quête constante de découvertes, de surprises et d’artistes passionnés et passionnants.

Partager cet article avec un ami