Menu

[LP] Format – Empyrée

Les déclinaisons sémantiques pour décrire des attitudes libres dans l’univers du rock ne manquent pas. Par simplification, mais aussi par évidence, nous choisirons pourtant d’adopter le sobrement intitulé « rock instrumental » pour qualifier la musique du trio clermontois Format. Dans des sphères musicales encombrées, assommées par d’illustres monuments américains comme Shellac, Format a en effet choisi d’aller à l’essentiel, en se concentrant sur son propre langage musical, sur cet EP dense et ambitieux.

Format - Empyrée

Au fil de ses cinq morceaux héroïques, le trio parvient à dépasser ses références pour amener sa musique dans un imaginaire sobre et labyrinthique. « Ne jamais oublier d’où l’on vient ». « Empyrée » aurait pu se transformer en un hommage appuyé à tous ces groupes emblématiques, dont l’aura et la musique transpirent dans la création contemporaine. Même si Jérôme, MaThieu et Simon partagent, avec Dub Trio, cette vision clinique de l’objet métal, rappellent la capacité de PVT à développer des climats mélodiques enivrants (« Papillom ») ou revisitent les intentions mélancoliques et les nuances du premier album de Deftones (comme sur l’intro de « Namib »), ils n’en oublient pas pour autant d’imposer leur version de la triangulation magique, le fameux guitare/basse/batterie, dans une approche efficace et surtout très appliquée. Le trio entretient une solide mécanique ondulatoire, qui libère les énergies tout en évitant les débordements. Format est ainsi un groupe qui n’en fait ni trop, ni pas assez.

Difficile de ne pas évoquer le collectif français La Colonie de Vacances et les groupes qui le composent (Papier Tigre, Pneu, Electric Electric et Marvin), ou encore les définitifs Battles, tant Format emporte irrésistiblement ses morceaux dans un tourbillon rythmique, porté par une implication physique redoutable. Sûr de sa force, le groupe navigue entre le post-rock, le noise, le metal, le punk et même le hardcore, en ne laissant jamais un morceau s’enfermer dans le cadre restrictif d’un courant défini. À travers des compositions savamment maîtrisées, Format développe ainsi une cinématique apocalyptique et futuriste.

Formé en 2012, Format ne verse pas dans le complexe d’infériorité et assume ses envies sur ce surprenant EP. Il n’est pas étonnant de constater que le groupe est allé chercher auprès des studios Improve Tone, Plimptphlymst et Basalt, les conditions et les moyens de son ambition. À entendre la force intrinsèque de cette matière sonore en ligne, nous imaginons avec gourmandise le potentiel rendu en version vinyle (tirée à 150 exemplaires, s’il vous plaît). Devant un si bel effort, nous ne pouvons que vous encourager à vous laisser transporter par ce trio qui va, sans aucun doute, faire parler de lui dans les semaines à venir.

« Empyrée » de Format est disponible depuis le 30 avril 2016.

Retrouvez Format sur :
FacebookBandcamp