Menu

[LP] Jesca Hoop – Memories Are Now

En expérimentant de nouvelles manières d’exprimer son folk délicieux et paisible, Jesca Hoop nous offre un disque aux confins d’un genre ici traité avec autant de respect que de tentatives incroyables et essentielles d’aller au bout de soi-même. Les chansons de « Memories Are Now » se métamorphosent, sous nos yeux fascinés, en contes cruels et oniriques, récits d’hivers et d’étés où tout est enfin à portée de main. Un opus merveilleux et vaporeux, qui ne cesse de nous intriguer et de nous captiver à chaque nouvelle écoute.

La passion qui anime la chanteuse et compositrice américaine Jesca Hoop depuis tant d’années ne cesse de se dévoiler tant et plus au fil de ses productions. Souvent comparée (ce qu’elle revendique elle-même) à Kate Bush, l’artiste se distingue pourtant de ce patrimoine dont elle n’a pas à rougir avec un sens de la création à part, mêlant intimisme et ampleur, dans des chansons aussi pures que profondes. « Memories Are Now », son dernier opus, ne s’inscrit ainsi dans aucune lignée, utilisant l’instrumentation comme outil de dialogue avec la voix habitée de cette grande artiste, là où les pensées intérieures s’illustrent à travers des harmonies urgentes et brûlantes.

De ce fait, le dépouillement apparent du titre éponyme, qui ouvre le disque sur des contretemps préparatoires à l’importance capitale des chœurs, est une entrée en matière totalement inédite de la part de son auteure, car plongeant l’auditeur dans un monde parallèle qu’il ne lui connaissait pas. Et c’est bien de transe qu’il s’agit à travers cette œuvre aussi exigeante qu’immédiate : qu’elle soit fluide et prenante comme sur « The Lost Sky », ode exemplaire à une musique acoustique urgente et délicieuse, ou bercée de distorsions timides et réservées sur « Simon Says », elle demeure capitale à la compréhension globale de cette collection d’anecdotes sensibles et fascinantes. Passant de la saturation comme langage de l’étrange et d’une omniprésente inquiétude (« Unsaid », « The Coming ») à la cristallisation de la mélancolie dans les arpèges sensoriels et satinés de « Pegasi », Jesca Hoop se promène sur un champ de ruines afin de le rendre à nouveau fertile, invoquant les dieux et diables qui l’aideront dans sa tâche quotidienne et harassante. Un témoignage et un défi qu’elle accepte sans hésitation, s’encourageant à travers des chants de la perdition et de la contemplation trouvant leur apogée sur le magnifique et indispensable « Cut Connection », véritable moment épique et pénétrant qui nous fait vibrer de toute notre âme.

« Memories Are Now » ; ou comment se servir des souvenirs pour écrire une nouvelle page de l’histoire personnelle et sensitive d’une musicienne que rien ne semble pouvoir arrêter dans son ambition de déposer au creux de nos mains, à chaque nouvel effort, un morceau de son cœur et de son esprit, que l’on garde contre soi avant qu’il ne s’immisce dans nos vies et devienne un recueil de poèmes beaux et cruels que l’on dévore et que l’on chérit. Un album qui se répercute dans nos tempes et coule naturellement dans nos veines comme la plus subtile et enivrante des drogues. Comme la chaleur de la flamme alors que l’obscurité nous entoure et que les mantras de tribus ancestrales résonnent tout autour de nous, parlant à travers le timbre émouvant et possédé de Jesca Hoop. Indispensable.

« Memories Are Now » de Jesca Hoop est disponible depuis le 10 février 2017 chez Sub Pop Records.

Retrouvez Jesca Hoop sur :
Site officielFacebookTwitter