Menu

[LP] Adrien Kanter – Infinites Réflexions

Premier album solo d’un musicien émérite à la carrière assez riche, cette nouvelle cassette du label parisien Hylé Tapes dévoile l’univers intime d’Adrien Kanter, à la lisière du krautrock, du drone, du post-rock et de l’expérimentation.

Membre du projet psyché-kraut improvisé Le Réveil des Tropiques, du groupe d’électro-pop Trésors et des duos expérimentateurs électroniques Eddie135 et JUJU, c’est chez Richard Francès, son alter ego dans le dernier groupe cité ci-dessus, qu’il trouve refuge pour sortir son véritable premier album solo, après toutes ces aventures en compagnie d’autres musiciens. Auteur d’une poésie électronique où les confins de la musique sont transgressés pour aller mieux sonder la part d’inconnu propre à toute existence, Adrien Kanter réalise une formidable plongée dans toute la singularité de son imaginaire.

À travers des ballades déformées et tonitruantes comme « Martello Rompivetro » ou un krautrock expérimental sur « Elvin », l’artiste enivre son auditoire d’arabesques retentissantes. Il s’entiche des lèvres d’Aurore Laloy, baignées d’une poésie folle sur « Pas de boum boum avec Aurore Laloy » et perce les cieux du post-rock façon Radiohead sur « Bambi Puzzle », morceau à la fois le plus accessible et le plus frappant, tant sa beauté fragile et mélancolique envoûte l’esprit. Mais il ne faut surtout pas oublier « Fleur de nuit », une électronique libre dessinant les reliefs d’une IDM minimaliste.

Les titres s’enchaînent et s’entremêlent dans un immense rêve sonore, où les paysages se suivent et ne ressemblent pourtant pas, l’artiste sautant d’un espace à un autre avec une aisance folle. On se laisse aspirer par les mélodies avant d’en ressortir l’esprit tout étourdi. Difficile de faire le tour de ce projet très riche en si peu de lignes ; mais, si elles peuvent servir à manifester de l’engouement chez certaines personnes pour lesquelles la musique d’Adrien Kanter est encore inconnue, alors cela n’aura pas été vain.

crédit : Sébastien Roussel

« Infinites Réflexions » d’Adrien Kanter est disponible depuis le 20 janvier 2017 chez Hylé Tapes.

Retrouvez Adrien Kanter sur :
FacebookSoundcloud