Menu

[LP] [Exclusivité] Anne Garner – Be Life Relived

Plus qu’une simple collection de remixes, « Be Life Relived » est une totale réinterprétation de l’œuvre de la magnifique Anne Garner, le tout constituant un album inédit à part entière. Bienvenue dans un nouveau voyage sonore inoubliable.

Anne Garner - Be Life Relived

S’attaquer à ce magnifique opus qu’est « Be Life » d’Anne Garner, sorti l’an dernier, relève aussi bien du défi insurmontable que d’une gageure assez complexe, voire risquée. Et pourtant, plusieurs producteurs ont décidé de s’atteler à cette difficile tâche, afin de donner à l’album une dimension souvent plus abordable, mais surtout personnelle et complémentaire du travail déjà accompli. Et, à l’écoute de « Be Life Relived », force est de constater que le résultat dépasse tout ce que l’on pouvait attendre d’un tel exercice. Car, bien plus que de donner aux pistes du LP des réinterprétations soit trop électroniques, soit trop ambient, il nous offre rien de moins qu’une seconde lecture de l’œuvre originelle, en parfaite complémentarité avec son sujet, sans respecter de cahier des charges particulier. Ce qui, il faut l’admettre, est aussi admirable qu’impressionnant.

De nombreux titres emblématiques de l’offrande d’Anne Garner prennent ici une autre dimension. Citons tout d’abord le magnifique « Soft Eyes », ici divisé en deux parties créées, d’une part, par Mute Forest, pour une version plus dépouillée et dans laquelle les paroles se font plus fluides ; et, d’autre part, le « Lost Vocals Remix », à travers lequel l’essence de la chanson s’offre à nous sous une forme aérienne mais laissant la voix de l’artiste trouver un écrin indispensable à la valeur émotionnelle de son timbre. Plus électronique, « Wednesday’s Child (Louis Remix)é se fait entraînant, pulsatif, marchant sur des chemins paisibles et champêtres, tandis que les cordes du remix de éCome Iné par Christophe Berg ajoutent à l’art de la créatrice un support acoustique qui lui manquait mais qu’elle se devait de connaître, afin de valoriser toujours plus son sens inné de l’écriture textuelle et sonore. Poignant de vérité et d’émotion, la relecture de « Be Life » par son complice de toujours, James Murray, est d’une profondeur incontestable et engendre une inépuisable envie de répéter, encore et encore, ce moment de grâce et d’apothéose.

crédit : Maya McAllister Demangeat

Il serait fastidieux d’évoquer chaque remix, tant ils convergent vers un seul et même but : mettre en valeur le timbre si doux et particulier d’Anne Garner, ainsi que son ambition majeure de proposer des œuvres toujours viscérales et humaines. Ainsi, « Be Life Relived » porte admirablement bien son nom, résurrection de mélodies qui nous ont longtemps hantés l’an dernier et qui reprennent ici une place inévitable dans nos moments de méditation et de songes éveillés.

« Be Life Relived », sortie le 10 juin 2016 chez Slowcraft Records / Unperceived Records.

Retrouvez Anne Garner sur :
Site officielFacebookTwitterBandcamp