Menu

Editors – The Weight of Your Love

Editors est le genre de groupe qui a toujours réussi à me surprendre, et pas forcément dans le bon sens du terme. Alors qu’on me vantait leur son post-punk, à la limite de la cold-wave, avec des comparaisons aussi hasardeuses qu’ennuyeuses quant à la voix grave et sombre du chanteur, rappelant un certains Ian. Leur dernier album, The Weight of Your Love, est bien loin du son de leur début. Ils ont au moins le mérite et l’audace du changement, qui ne m’a certes pas convaincue mais qui mérite sûrement le détour.

Editors – The Weight of Your Love

La chose la plus intéressante sur ce disque reste toutes ses influences  (qu’on pourrait également qualifier d’hasardeuses et d’ennuyeuses, je le conçois). Commençons par leur single, « A Ton of Love », sur lequel on peut remarquer la ferveur animant Tom Smith, tel un Bono qui quémanderait notre bon cœur pour la bonne cause…

Le reste des morceaux navigue entre la naïveté de Coldplay et « l’epic rock » de Muse. Le groupe nous offre une suite de surprises cocasses, de « Nothing » avec ses violons et l’envolée quasi lyrique du chanteur, jusqu’à la ballade « Honesty » qui malgré toute la conviction du groupe, ne réussit pas à me faire décoller de mon siège.

Lorsque la formation tente de ressortir l’essence de leur début avec « Formaldehyde », elle se montre peu convaincante. Le rythme effréné manque de piquant, de la pointe de sel qui viendrait relever le tout. A voir donc si la sauce prend en live.

On doit attendre « The Phone Book » pour trouver de quoi me rassasier. Tout en simplicité, avec ses airs de folk americana, elle est parfaite pour prendre sa voiture vers un peu de verdure ou de longues étendues sableuses.

Editors

Cet album malgré sa maitrise reste creux et ne décolle jamais. La voix de Tom Smith se fait plus douce, presque apaisée des tensions qui l’animaient. Editors tente peut-être de murir, de laisser de côté la noirceur de ses débuts pour prendre des chemins plus légers et presque trop faciles.

« The Weight of Your Love » d’Editors est disponible depuis le 28 juin chez PIAS.

editorsofficial.com
facebook.com/editorsmusic‎

Une réponse à Editors – The Weight of Your Love

  1. Alain Radio sud plus 17 juillet 2013 à 17 h 09 min #

    C’est beau mais c’est triste…c’est triste mais c’est beau : voyons la bouteille à moitié pleine ! En première écoute,ça m’a rappelé quelquefois Dead Can Dance sur les morceaux les plus lents. Mais je vais me forcer à réécouter l’album plusieurs fois (si je ne m’endors pas avant). ;)

Poster un commentaire