Menu haut

Mermonte explose, Fracapane s’impose

Aérien ? Stratosphérique… Ionosphérique ? Bref, élancé, beaucoup ! Élancé et fort d’un optimisme que l’on apprécie de Monte – l’ouverture – et son xylophone digne de la B.O. d’un road movie, jusqu’à Filtz et sa foule de composantes desquelles ressortent de magnifiques jeux de voix et un duo de guitare perspicace. Mermonte est un projet qui aura assurément marqué les curieux tendant l’oreille. Mené par Ghislain Fracapane, le band rennais livrait en mai un album tout bonnement exceptionnel.

Si la sortie de Mermonte est relativement récente (mai 2012), son origine, elle, est beaucoup plus ancienne. À la base il s’agit d’un simple projet solo élaboré loin de toute idée d’album. C’est suite à plusieurs sollicitations – que la sphère indé ne saurait trop glorifier – que l’orientation de Mermonte a basculé vers une sortie tant réussie. Aujourd’hui, le succès s’étend au-delà de nos frontières et Ghislain vogue vers une forte reconnaissance justifiée.

La force de Mermonte, les raisons d’un tel franc succès : huit titres fortement ambiancés, singuliers, à la construction chiadée et la réalisation parfaite. Toute intervention est mesurée, précise et ultra-perspicace.  Son auteur y va d’un génie de composition remarquable pour former une série d’envolées exceptionnelles.

Quelle richesse des moyens permettant ces superbes envolées ! On ne saurait passer à côté des guitares cristallines, charismatiques et enjouées, mais aussi des voix, véritable arme suprême d’une apesanteur propre aux Rennais. Autant d’éléments soulignés par la finesse des arrangements.

Mermonte s’impose comme LE projet de l’année ou l’explosion indé d’un compositeur de talent. Pas un titre n’est à écarter, à négliger, chaque piste est à savourer ! Si l’album est bien la B.O. d’un road movie, celui-ci nous emmène à travers les routes d’une campagne fleurie comme les autoroutes longeant l’océan, un voyage extraordinaire…

mermonte.bandcamp.com
facebook.com/mermonte
lesdisquesnormal.com

, ,

Pas encore de commentaires.

Poster un commentaire