J’ai retrouvé le ticket magique de Last Action Hero !

Quel beau voyage que celui proposé par Mr Stereo avec ce premier album solo ! Sexploitation, comme son nom l’induit, est une référence au courant cinématographique éponyme. Plus qu’un hommage, l’artiste parisien nous livre une étude du genre, mêlant avec habileté un abstract fleurant les bonnes époques et des insertions de dialogues issus de ces films des années 60’. Ambiancé, imbibé de cette culture, de ce mouvement précurseur, Sexploitation est également une véritable  pépite instrumentale !

L’atypisme s’immisce, s’invite dès l’ouverture ! Notre sujet d’étude est à scruter les yeux grands ouverts, l’œuvre est fournie et regorge de détails qui valent à cet album sa richesse pressentie - autant de déductions que l’on peut rattacher à l’excellente intro.

Pour suite, Vicious ou le franc pilier de l’album ! Départ canon donc avec un titre marquant au beat lourd et au lead somptueusement mené par une guitare aussi stridente qu’enivrante.  Mr Stereo nous régale à la conduite de ce thème perspicace au son cristallin, nous rappelant le dieu Clapton, ou encore les dernières années d’un Buddy Guy à la subtilité débridée.

La suite de l’album n’est qu’un prolongement logique de cette ouverture. Une continuité ne manquant pas de démontrer l’étendue des influences à la base de ce projet. La constante, en cet apport cinématographique, rythme l’écoute et officie en véritable fil rouge d’un superbe album. Les ambiances instrumentales, elles, se succèdent avec une fluidité appréciable, dans un éclectisme jouissif ! On frôle notamment la sphère asiatique avec Call Girl Operation ou encore les prémisses d’une soul puriste et naissante menée par la grande voix de Chess Records – Nightmare / Love – sans pour autant sombrer dans le cliché, l’emprunt complet et impersonnel.

Pari réussi ! Une thématique osée, très bien exploitée et habilement soutenue par une instrumentale riche et puissante. L’écoute est agréable et l’analyse intrigante.
Mr Stereo rend une copie réjouissante qui nous laisse présager de très bonnes suites.

mrstereo.bandcamp.com

Pas encore de commentaires.

Poster un commentaire